Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/08/2011

Les Russes ont un humour trop décalé. Voilà qu'ils réclament une intervention de l'OTAN sur un groupuscule de 88 épigones du nazisme.

Anciens SS/Estonie: Moscou réclame une réaction internationale

 
3.08.2011, 09:54

© Flickr.com/Mait Jüriado/cc-by-nc-sa 3.0
     

La Russie réclame que l'UE et l'OTAN se prononcent sur l'organisation des rassemblements d'anciens SS en Estonie, a déclaré mardi à Moscou le ministère russe des Affaires Etrangères, commentant le congrès d'anciens SS tenu dans le village de Sinimae (Sud-Est).

"Les partenaires européens et otaniens de l'Estonie et les organisations internationales concernées doivent s'exprimer de façon impartiale sur la complaisance criminelle des autorités estoniennes qui permettent d'organiser de telles manifestations", a indiqué le ministère dans un communiqué.

Un congrès des vétérans de la 20e division estonienne SS s'est déroulé à Sinimae le 30 juillet dernier. Une autre manifestation d'anciens SS est programmée pour le 3 août.

En 1944, à Sinimae, les troupes allemandes comprenant une division de grenadiers estoniens tentaient de contenir l'offensive soviétique. Les combats acharnés qui ont duré plusieurs mois ont fait près de 200.000 morts dans les deux camps.

La Russie dénonce régulièrement la complaisance des autorités estoniennes envers les manifestations d'anciens combattants SS qui se déroulent dans ce pays.

Les commentaires sont fermés.