Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/08/2011

Michel Collon décortique les manipulations de la guerre de l'OTAN en Libye dans un nouvel ouvrage qui sortira en septembre.

Libye ? Vous vous êtes encore fait avoir ? Oui, encore !


Michel Collon

18 août 2011
Article en PDF : Enregistrer au format PDF
 

Les « armes de destruction massive », ça n’a pas suffi ? Le martyre de l’Irak, frappé d’abord par les médiamensonges et ensuite par les bombes, on n’en a pas tiré les leçons ? Non, on n’en a pas tiré les leçons. On sait que les Etats-Unis ont menti sur le Vietnam, l’Irak, la Yougoslavie, l’Afghanistan et Gaza, mais on croit que cette fois-ci, sur la Libye, ils disent la vérité. Etrange.


La majorité de nos concitoyens croient encore ce que l’Otan a raconté sur la Libye. Y compris les Arabes car cette fois, Al Jazeera s’est aligné sur l’OTAN (on verra bientôt pourquoi).

Pourtant, dans nos infos quotidiennes, tellement d’indices devraient nous pousser à la méfiance. Juste un exemple… Depuis le début, l’Otan et les médias nous racontent que les rebelles ne cessent de progresser, qu’ils ont conquis telle et telle ville, et qu’ils seront très bientôt dans Tripoli, où Kadhafi, « isolé et détesté », va tomber rapidement.

Ça fait cinq mois qu’on nous dit (comme toujours) que la guerre sera rapide et propre, presque joyeuse, ne vous faites pas de soucis ! Tous les quinze jours, les « rebelles » effectuent une « percée décisive ». Cette semaine, on le lit encore partout.

Depuis cinq mois qu’ils ne cessent « d’avancer », les rebelles devraient déjà se trouver à Paris ! Mais de « succès » en « succès », ils se retrouvent à piétiner au même point et cela bien qu’ils disposent de deux avantages énormes :
1. Les bombardements effectués par les armées les plus puissantes du monde.
2. Des livraisons d’armes ultra-modernes par la France, le Qatar (tiens, les propriétaires d’Al Jazeera !), et d’autres pays.

Alors pourquoi les rebelles piétinent-ils malgré tout ? Serait-ce qu’en fait ils n’ont pas le soutien massif de la population, comme on nous le prétend ?

Si vous vous renseignez ailleurs que dans les médias pro-Otan, vous entendrez une toute autre explication sur la situation militaire. En fait, les rebelles « progressent » seulement quand l’Otan a bombardé des positions de l’armée libyenne ou des milices de défense. Alors, ils prennent vite possession des zones « libérées », se font photographier avec un drapeau, envoient un communiqué aux médias complaisants et puis se retirent rapidement car la population ne les soutient pas et ils commettent quantité de crimes pour l’intimider. Donc, un pas en avant, deux pas en arrière, tout le temps.

Ça n’a rien à voir avec un soulèvement massif de toute la population contre Ben Ali ou Moubarak, et c’est pour ça que ça dure des mois.

Et donc, ça vaudrait la peine de se pencher sur tous les autres manipulations médiatiques, qui a mené à soutenir cette guerre en ignorant la véritable situation. Ces manipulations médiatiques, nous allons les examiner dans un petit livre de poche qui sortira le 8 septembre Libye, Otan et médiamensonges(1). Afin que plus jamais vous ne deviez dire : « Ah oui, je me suis fait avoir encore une fois ».

Bruxelles, 17 août 2011


1.
Vous pouvez commander dès maintenant ce livre de 120 pages pour un tarif de 9 euros (+ frais de port)

13:57 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : investig'action

Commentaires

Nos contemporains vont finir par se poser des questions, les mensonges des médias alignés dépassent les bornes !!! D'un autre côté il y avait les mêmes mensonges durant la guerre du Vietnam, la premiére guerre du Golfe, etc. La différence est qu'aujourd'hui avec l'Internet, l'information est disponible pour qui veut bien se donner la peine de la rechercher.

Écrit par : L'Etendard | 20/08/2011

Les commentaires sont fermés.