Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/08/2011

La Russie s'aligne progressivement sur le partenariat occidental, qui n'en doutons pas, dénote une suspicion grandissante à l'égard de la Chine.

Le croiseur russe Variag se rendra au Japon, aux Etats-Unis et au Canada

Le Variag
12:11 19/08/2011
 
VLADIVOSTOK, 19 août - RIA Novosti
 
 
 

L'équipage du croiseur porte-missiles Variag, vaisseau amiral de la Flotte du Pacifique russe, se prépare pour une longue mission qui l'amènera au Japon, aux Etats-Unis et au Canada, a déclaré vendredi à RIA Novosti le porte-parole du commandant de la Flotte, Roman Martov.

"Le Variag doit partir en mission début septembre. Le bâtiment fera sa première escale dans le port japonais de Maizuru. Au terme de la visite, l'équipage du croiseur prendra part à des exercices conjoints avec les forces navales de défense japonaises", a fait savoir l'interlocuteur de l'Agence.

Depuis le Japon, le navire mettra ensuite le cap sur l'île de Guam (Etats-Unis), au large de laquelle les marins russes procéderont à l'exercice naval Pacific Eagle avec leurs homologues américains.

Le navire fera également escale dans le port canadien de Vancouver. Le but principal de la mission consiste à renforcer la coopération militaire navale entre la Russie et les pays visités, a indiqué le porte-parole.

Le Variag est équipé d'un puissant système de missiles en mesure d'atteindre des objectifs de surface et terrestres à une grande distance. Son arsenal compte des bombes navales, des torpilles et des systèmes d'artillerie de différents calibres. L'OTAN qualifie cette classe de navires de "tueurs de porte-avions".

Les commentaires sont fermés.