Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/08/2011

Le chinois s'impose dans le secondaire dès la rentrée. Est-ce une étape significative dans ce que les Américains appellent le "péril jaune"?

Belgique : le chinois dans l'enseignement secondaire à partir de la nouvelle rentrée
 
Publié le 2011-08-27 13:18:39 | French. News. Cn  
 

BRUXELLES, 26 août (Xinhua) -- La Belgique introduira le chinois dans son enseignement secondaire pour répondre au développement rapide des relations économiques avec la Chine, et neuf lycées en Wallonie ouvriront des cours de chinois à partir de la nouvelle rentrée en septembre, a-t-on appris vendredi soir d'une cérémonie qui s'est tenue à Bruxelles pour saluer le départ de 49 étudiants belges qui ont obtenu la bourse d'études du gouvernement chinois.

La Belgique dont la population n'a que dix millions de personnes, est marquée par un niveau très élevé dans l'enseignement du chinois. Au cours des dix dernières années écoulées, des étudiants belges avaient remporté un Grand Prix, deux Premiers Prix, deux Deuxièmes Prix et deux Troisièmes Prix lors des finales du "Pont du chinois", concours mondial de chinois des étudiants non chinois.

L'année 2011 constitue le jubilé de 40 ans des relations diplomatiques entre Beijing et Bruxelles ainsi que l'Année des échanges de la jeunesse Chine-Europe, a indiqué l'ambassadeur chinois en Belgique, Liao Liqiang, lors de la cérémonie. Il a rappelé que la coopération éducationnelle sino-belge était très serrée. A l'heure actuelle, environ 2.300 jeunes chinois étudient en Belgique, tandis que 300 étudiants belges sont en Chine. La Belgique dispose de trois Ecoles Confucius, et l'Université catholique de Louvain ainsi que l'Université de Gand ont des bureaux en Chine. M. Liao a aussi exprimé son souhait de voir que les étudiants chinois et belges contribuent à la promotion des relations amicales entre les deux pays.

Quant aux relations économiques bilatérales, l'ambassadeur chinois a précisé que le commerce entre la Chine et la Belgique a établi un nouveau record de 22,1 milliards de dollars américains en 2010, soit un boom de 30% sur 2009, malgré la crise financière globale et la crise de dettes souveraines de l'Europe. Au cours des six premiers mois de cette année, le commerce bilatéral s'est accru de 33% par rapport à la même période de l'année dernière pour atteindre 13,9 milliards de dollars américains. La Chine est le deuxième plus grand partenaire commercial de la Belgique, en dehors de l'Union européenne.

Dans le domaine scientifique et technologique, a ajouté M. Liao, la commission mixte de Beijing et Bruxelles ont déjà tenu 17 réunions et les deux parties ont exécuté plus de 400 projets de coopération inter-gouvernementale. "Les exploits de la Chine sont attribués aux soins et à l'aide du monde, et le développement de la Chine contribue également au développement du monde", a-t-il conclu.

Les commentaires sont fermés.