Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/08/2011

Tire-toi BP! Tu sais quand même qui je suis. La 1ère entreprise mondiale avec la pôle position boursière (après Apple); Sa Majesté ExxonMobil.

De nouveaux horizons pour Rosneft et ExxonMobil

31.08.2011, 17:18

Photo: RIA Novosti
     

www.ruvr.ruwww.ruvr.ru

La société russe Rosneft a eu l'accès aux gisements américains du groupe ExxonMobil notamment dans le golfe du Mexique et au Texas. Quant au géant pétrolier d'outre-Atlantique, il participera à la prospection et à l’exploitation du plateau russe en Arctique. Hier, le président de Rosneft Edouard Khoudaïnatov et le PDG d'ExxonMobil Neil Duffin ont signé un accord de coopération en présence du premier ministre russe Vladimir Poutine.

Auparavant c'est la société britannique BP qui était promise à devenir partenaire de Rosneft dans l'exploitation du plateau russe en Arctique. Mais Alfa-Access-Renova, l'actionnaire russe de « TNK-BP », a bloqué la transaction. Après BP Rosneft est entré en négociations avec les leaders du secteur pétrolier notamment Shell et Chevron. Mais c'est ExxonMobil qui a su profiter de l'échec de la transaction avec BP. Selon le vice premier ministre russe Igor Setchine, l'offre faite par ExxonMobil est bien meilleure que celle faite par BP mais aussi par tous les autres candidats.

Rosneft deviendra la première compagnie russe à être associée à l'exploitation des gisements américains. Plusieurs projets sont en train d'être négociés. Rosneft aura les participations proportionnelles à celles d'ExxonMobil en Russie. Des entreprises communes seront notamment créées pour les projets dans la mer de Kara et la mer Noire où Rosneft et ExxonMobil auront respectivement 67 et 33% de parts. Dans les projets américains la proportion sera renversée. Pour le moment il s'agit de réaliser en commun six projets aux Etats-Unis et en Russie.

Rosneft et ExxonMobil ne seront pas les seuls à profiter de ce partenariat. L'économie russe aura 300 milliards de dollars d'investissements directs.

« Pour réaliser le seul projet de la mer de Kara il faudra au moins 10 plate-formes pétrolières. Chacune coûtera jusqu'à 15 milliards de dollars. Il ne s'agit que d'équipements maritimes. Ce sont les chiffres bien réels, c'est ce qu'on appelle les investissements directs. Je voudrais remercier la direction de la société ExxonMobil pour avoir accepté à commander des équipements maritimes sur les chantiers navals russes. Le premier ministre a bien insisté sur la création de 13 000 emplois générée par une seule plate-forme pétrolière construite pour le projet de “Sakhaline I”», dit Igor Setchine.

Lors de la signature de l'accord Vladimir Poutine a souligné que celui-ci sera bien perçu par les marchés énergétiques internationaux l'accord offrant de nouveaux horizons pour le secteur énergétique du monde. Les marchés ont bien réagi à la signature de l'accord: Rosneft a terminé hier en hausse de presque 3%.

Les commentaires sont fermés.