Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/09/2011

La nanotechnologie au service de l'écologie lors de la production. Tomsk vient encore d'y trouver une application universelle.

Nouveau revêtement nano réalisé à Tomsk

5.09.2011, 20:10

Photo: RIA Novosti
     

Les chercheurs de Tomsk ont mis au point un revêtement nano qui prolonge la durée de service des pièces en aluminium, magnésium, titane et zirconium, les protégeant contre la corrosion et les rendant plus résistantes à l’usure.

Ces métaux sont largement utlisés dans l’aéronautique, l’industrie automobile, les constructions mécaniques et le BTP. Le nouveau revêtement confère à ces métaux des propriétés nouvelles. C’est ansi que l’aluminium devient 4 fois et demi plus solide et dur que l’acier trempé. Les métaux traités deviennent aussi thermiquement plus résistants, meillers conducteurs électriques et peuvent même servir à des fins décoratives.

L’équipe des chercheurs de Tomsk a également réussi à élaborer les sources d’alimentation spécialisées permettant de réduire considérablement la consommation d’énergie électrique. Certes, les produits et les pièces métalliques sont destinées aux applications et aux conditions d’exploitation différentes mais acquière de nanomatériaux à la fois très fines et resistantes. De surcroît, la technologie de production devient moins polluante.

Les spécialistes appellent cette technologie « universelle » parce qu’elle convient pour tous les secteurs industriels utilisant l’aluminum, le magnésium, le titane, le zirconium et leurs alliages. Les industriels de nombreux pays manifestent déjà un grand intérêts pour les nouveaux revêtements nano. Il y a une vingtaine de partenaires potentiels qui voudraient les acheter et plusieurs échantillons ont été envoyés en France et en Inde.

C’est la troisième invention importante des chimistes de Tomsk depuis le début de l’année. Les chercheurs ont confié l’élaboration du matériel et la commercialisation à l’entreprise « Sibspark » faisant partie du cluster de compétitivité qui a fait ses preuves à Tomsk.

Les commentaires sont fermés.