Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/09/2011

Conseil National de Transition (CNT). Quelle transition invoque-t-on dans CNT? Vers la démocratie? Car les Tchadiens sont massacrés par le CNT...

Du 7 au 12 septembre 2011

 

Alors que la coalition transatlantique Washington-Londres-Paris se félicite de sa nouvelle opération de prédation en Libye, au nom de la religion des Droits de l’homme (on imagine bien en effet les effets de 21 000 raids aériens de l’OTAN dont plus de 8000 attaques avec bombes et missiles sur la population civile !), le jeune monde multipolaire continue tranquillement sa croissance. Le 9 septembre, l’Argentine a remercié les dirigeants chinois de leur soutien affiché à la revendication de Buenos Aires sur les îles Malouine. Deux jours auparavant on apprenait, par la voie de Randy Tinseth, vice-président chargé du marketing de Boeing, que la Chine aura besoin de 5000 avions d’ici 2030 soit, à elle seule, 15% des besoins estimés du monde en avions commerciaux civils et 40% de la demande sur l’Asie Pacifique. Le nombre de milliardaires de l’Empire du Milieu a grimpé entre 2010 et 2011 de 189 à 271.

Retour à Utopia et sa guerre propre en Libye. Dans le silence des médias occidentaux, le Conseil national pour le changement et la démocratie (CNCD), qui est la coalition de mouvements d’opposition tchadienne a lancé un appel à la « cessation immédiate du massacre des Tchadiens et des populations noires en Libye ». Le Camp du Bien massacrerait des Noirs africains ? On nous aurait menti ?

Ses chefs (d’Al Qaïda canal modéré) disposent pourtant de brevets de fréquentabilité indiscutables, à l’image du nouveau responsable de la sécurité de Tripoli (nommé par l’OTAN), Abdel Hakim Belhadj qui après son retour du djihad anti-soviétique en Afghanistan forma le Groupe Combattant islamique de Libye (GILC) puis fut capturé par la CIA en 2004, en Malaisie alors qu’il rendait une visite de courtoisie à ses amis décapiteurs d’Asie du Sud-est ! C’est donc lui qui sera notre garant, en habit de président du conseil militaire de Tripoli, de la transition pacifique vers la démocratie.

Enfin, tout va bien puisqu’Amr Moussa, candidat à l’élection présidentielle en Egypte a annoncé cette semaine, lors d’une conférence qu’il donnait à l’Institut international d’études stratégiques (IISS) à Genève, que, je cite, « Le Moyen-Orient sera démocratique, respectueux de la loi et de la liberté d’expression dans quelques années ». Boukra inch’Allah(demain si Dieu le veut !) comme on dit dans le monde arabe…

11 septembre 2011 : formidable journée mondiale de reconditionnement des esprits. Il était difficile ce dimanche de protéger sa raison du déferlement émotionnel imposé par les médias dominants. A propos, si vous souhaitez mieux connaître mon hypothèse de travail à propos du 11 septembre, je vous renvoie à l’interview que j’ai donnée au dernier numéro du Spectacle du monde (numéro de septembre-octobre), actuellement dans les maisons de la presse et bien évidemment aussi à la dernière version de mon Chronique du choc des civilisations qui vient de sortir en librairie.

Les commentaires sont fermés.