Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/09/2011

J'ai bien envie d'acquérir une chemise en soie de Russie. C'est cher mais chic et tellement sécurisant, puisqu'elle serait pare-balles.

Plus résistant que l’acier

12.09.2011, 18:25

© Photo: ru.wikipedia.org/ Егоров Игорь/cc-by-sa 3.0
     

Une soierie russe implantée à Korolev dans la banlieue de Moscou, va présenter à Londres ses nouveaux tissus destinés à la fabrication des gilets pare-balles et casques. Le Salon de la défense et des équipements de sécurité DREI 2011 qui se tiendra les 13 et 16 septembre, attirera plus de 1 200 entreprises de 40 pays du monde.

Comment se protéger contre une arme blanche ou une balle ? A ce problème l’homme a proposé beaucoup de solutions, de l’armure au gilet pare-balles. Créé à la fin des années 1960, le premier pare-balles était en polyamide et ne protégeait que contre les balles à faible vitesse. L’invention du Kevlar qui fait partie de la famille de fibres d’aramides, était une vraie révolution. Le tissu fabriqué avec les fils de Kevlar est plus résistant que l’acier et est capable d’arrêter les balles de la majorité de calibres.

Il n’y a que quatre entreprises au monde qui possède la technologie de fabrication des fibres d’aramides, raconte à la Voix de la Russie Elena Piven, la directrice commerciale de la soierie russe « Peredovaya Tekstilschitsa » :

« Aujourd’hui il y a quatre producteurs de fibres d’aramides dans le monde : Teijin Aramid aux Pays-Bas, Du Pont aux Etats-Unis, Kolon en Corée du Nord et Kamenskvolokno en Russie ».

Certaines caractéristiques de la fibre produit par ce dernier sont largement supérieures aux fibres produites par les concurrents étrangers. Elena Piven :

« L’armée britannique et autres choisissent le tissu produit en Russie. Mais nos produits sont avant tout destinés aux ministères russes de la Défense et de l’Intérieur ».

Le secteur spatial fait également recours aux tissus produits par la soierie pour fabriquer des habits pour la sécurité protégeant contre les hautes températures et le feu.

La soierie « Peredovaya Tekstilschitsa » a une longue histoire. Fondée en 1875 par frères Sapojnikov, elle est vite devenue l’une des meilleures soieries de l’Europe. Ses brocarts et ses soies ont été récompensés par 6 Grands Prix et 5 médailles d’or aux expositions internationales. Pendant la Seconde guerre mondiale la soierie a fabriqué des tissus pour les parachutes. Depuis elle est spécialisée en tissus techniques.

Le Salon DSEI de Londres a été organisé pour la première fois il y a sept ans. Aujourd’hui c’est l’un des salons internationaux les plus prestigieux en matière de la défense.

10:59 Publié dans Armement | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : www.ruvr.ru

Les commentaires sont fermés.