Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/09/2011

Syrie. Crise de confiance dans l'opposition. Les interventionnistes perdent la partie définitivement. Echec et mat. Restent USA et OTAN...

Syrie: échec du "Jour de colère contre la Russie"

 
14.09.2011, 12:20

© Flickr.com/jilliancyork/cc-by-nc-sa 3.0
     

L'appel de l'opposition à organiser mardi en Syrie un "Jour de colère contre la Russie" n'a pas été suivi par la population, a annoncé mercredi à RIA Novosti politologue syrien Qadri Jameel.

"Il n'y a pas eu la moindre manifestation dans le pays. L'appel est resté lettre morte sur Internet", a indiqué l'interlocuteur de l'agence.

Selon lui, la majorité du peuple syrien est opposée à une ingérence étrangère dans les affaires intérieures du pays, soutenant ainsi la position de Moscou.

"Ceci est vrai non seulement pour les partisans du régime, mais également pour les membres de l'opposition soutenant la position réfléchie de la Russie, qui exhorte les parties au dialogue et se prononce contre la violence et l'ingérence étrangère", a affirmé le politologue.

Mardi 13 septembre, des appels à organiser des manifestations dénonçant la position de Moscou, qui rejette les sanctions contre Damas, ont été publiés dans le réseau social Facebook sur la page Révolution syrienne 2011.

Les commentaires sont fermés.