Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/09/2011

Les chercheurs russes ont inventé le collisionneur de poche qui permettrait de traiter les tumeurs en oncologie.

Un collisionneur de poche

19.09.2011, 18:02

Photo: RIA Novosti
     

Les chercheurs russes ont mis au point un collisionneur de poche. Ses auteurs espèrent pouvoir donner aux particules une vitesse plus grande que dans le Large Hadron Collider au CERN. Quant aux domaines de son application, il laisse loin derrière son « Grand frère suisse ».

Le plus gros avantage de l’appareil tient à ses dimensions, raconte à la Voix de la Russie le docteur Andreï Saveliev-Trofimov :

« Il se trouve qu’avec laser on peut créer dans le plasma un champ accélérateur qui sera trois, quatre, cinq fois plus fort que celui du Large Hadron Collider. Cela nous permet de réduire radicalement la taille du collisionneur. Il ne s’agit plus des kilomètres mais d’un seul centimètre voire moins alors que le système laser qui accélère les électrons est relativement petit en n’occupant que 20 ou 30 m² ».

A la différence du « Grand frère suisse » les applications du collisionneur de poche russe sont très diverses, poursuit le docteur Saveliev-Trofimov :

« Ce genre d’accélérateurs peut être utilisé dans le même Large Hadron Collider pour une accélération initiale des particules. Quant aux applications d’ordre pratique, c’est avant tout le traitement des oncologies avec l’aide des faisceaux de protons. Il est tout à fait possible d’accélérer par laser les faisceaux de protons jusqu’à 100 MeV nécessaires pour traiter les tumeurs ».

Par ailleurs, les faisceaux de protons peuvent être utilisés pour étudier des réactions nucléaires telles que la fission nucléaire et la production d'isotopes. Un autre domaine d’application est celui d’astrophysique. Il s’agit notamment de la simulation des processus astrophysiques, des supernovas aux collisions des météorites avec les planètes.

Quant au docteur Saveliev-Trofimov, avec ses collègues il va étudier les effets produits par la radiation cosmique sur l’équipement électronique des vaisseaux spatiaux.

Pour les experts étrangers la mise au point du collisionneur de poche a ouvert un nouveau chapitre de la physique. Selon le docteur Saveliev-Trofimov, un centre de la physique des hautes énergies qui hébergera un puissant laser compact, sera crée d’ici un an sur la base de l’Institut de la physique Lebedev en Russie.

10:28 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : www.ruvr.ru

Les commentaires sont fermés.