Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/10/2011

Les Européens s'y sont très mal pris pour aspirer la Biélorussie alors que le Président lorgnait vers eux. La Russie en reprend le contrôle.

Gaz: Minsk vend son réseau de transport, mais réclame des garanties de transit

Gaz: Minsk vend son réseau de transport, mais réclame des garanties de transit
21:29 30/09/2011
 
MINSK, 30 septembre - RIA Novosti
La Biélorussie a accepté de vendre au russe Gazprom les 50% des actions qu'elle détient dans la compagnie de transport de gaz Beltransgaz, mais a demandé en échange de garantir que les gazoducs de transit fonctionneront à plein régime, a annoncé vendredi aux journalistes le président biélorusse, Alexandre Loukachenko.

"Gazprom veut racheter les 50% des actions de Beltransgaz actuellement détenus par la Biélorussie. Il est prêt à payer 2,5 milliards de dollars. Nous ne sommes absolument pas contre", a-t-il déclaré.

Le président a dans le même temps indiqué que Minsk avait posé deux conditions.

La première est de faire en sorte que les pipelines utilisés pour le transit de gaz russe soient toujours remplis complètement.

"Ceci nous permettrait de recevoir une redevance pour le transit et obligerait Beltransgaz - s'il devient russe - à payer les impôts", a souligné M. Loukachenko.

La seconde condition prévoit que les prix du gaz pour la Biélorussie soient les mêmes que pour la Russie.

"D'ailleurs, la Russie se pose elle-même cette question, parce qu'elle fait partie de l'Union douanière avec la Biélorussie et le Kazakhstan, et parce qu'un Espace économique commun réunissant ces trois pays sera mis en place à partir du 1er janvier 2012", a indiqué le président biélorusse.

Les commentaires sont fermés.