Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/10/2011

L'expérience paie pour les Russes. Il était temps pour les russophiles européens qui s'inquiétaient de leur coupable passivité jusqu'ici.

La Russie vote contre la résolution sur la Syrie

 
5.10.2011, 09:32

Photo: EPA
     

La Russie s'est opposée au projet de résolution occidental sur la Syrie au Conseil de sécurité, puisque "ce document est basé sur la philosophie de confrontation", affirme Vitali Tchourkine, l'Ambassadeur de Russie auprès des Nations Unies, dont les propos ont été cités par l'agence ITAR-TASS.

La résolution n'a pas été adoptée, car deux membres permanents du Conseil - la Russie et la Chine - ont usé de leur droit de veto. Le diplomate russe a souligné que Moscou ne pouvait pas "accepter une tendance unilatérale d'accuser Damas".

"Pour nous, la menace d'introduction de sanctions contre les autorités syriennes est inacceptable", a poursuivi Vitali Tchourkine. "Cette approche est contraire au principe de règlement de crise, négocié sur la base d'un dialogue national en Syrie".

Les commentaires sont fermés.