Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/10/2011

La Turquie décide de poursuivre ses pressions sur la zone de prospection gazière par Chypre en y envoyant sa flotille armée.

Gaz/Chypre : Ankara va renvoyer son navire près de la zone chypriote-grecque
 

Le bateau de prospection gazière turc Piri Reis doit prendre la mer mercredi soir de Chypre Nord pour mener une seconde campagne d’exploration à moins de quinze kilomètres d’une zone de forage off-shore chypriote-grecque en Méditerranée, a affirmé un responsable de l’expédition.

Le Piri Reis, dont la première campagne a été à l’origine de tensions entre la Turquie et la République de Chypre —sous administration chypriote grecque—, doit appareiller du port chypriote-turc de Famagouste, où il était au mouillage depuis le 4 octobre, a déclaré le Dr Derman Dondurur à l’agence de presse Anatolie.

“Lors de nos travaux, nous étions très près de la plateforme, nous avons pu établir un contact visuel“, a déclaré le Dr Dondurur, évaluant à 14 ou 15 km la distance entre le Piri Reis et la station de forage chypriote-grecque, au sud-est de Chypre.

“Pendant cette deuxième phase, nos travaux vont s’étendre jusque très près de la plateforme“, a poursuivi le scientifique, coordinateur du projet d’exploration gazière.

Le Piri Reis constamment a été accompagné durant la première campagne par au moins un navire de guerre turc, et survolé régulièrement par des appareils de l’aviation turque, a-t-il indiqué, ajoutant que “ce serait la même chose pendant la deuxième phase“.

Divisé entre le Nord sous contrôle turc et le Sud sous influence grecque, lespace maritime chypriote est le terrain dun conflit depuis quIsraël, la Turquie et Chypre (sud) ont des vues sur de probables ressources gazières.

La Turquie réclame que les deux communautés de lîle s’entendent avant dengager la prospection commune du plateau.

Le conflit gazier s’est envenimé mi-septembre avec le lancement de forages par une compagnie américaine travaillant au profit de la République de Chypre.

L’Union européenne a appelé Ankara à la retenue et les Etats-Unis ont dit soutenir le droit de Chypre aux explorations énergétiques.

Chypre est divisée depuis l’invasion du nord de l’île par l’armée turque en 1974 en réaction à une tentative de coup d’Etat de nationalistes chypriotes-grecs soutenus par Athènes et visant au rattachement de l’île à la Grèce.

jeudi 13 octobre 2011,
Stéphane ©armenews.com

Les commentaires sont fermés.