Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/10/2011

Des préparatifs de guerre régionale se mettent en place, non pas au Proche-Orient, en Mer de Chine.

Missiles taïwanais: Washington appelle au calme

 
15.10.2011, 10:01

© Flickr.com/notanyron/cc-by-nc-sa 3.0
     

Les Etats-Unis ont lancé vendredi un appel au calme après des informations selon lesquelles Taïwan se prépare à déployer des missiles en mer de Chine méridionale, dans l'archipel des Spratleys, qu'il se dispute avec cinq pays de la région,rapporte l'AFP.

"Nous encourageons tous les protagonistes à résoudre leur différend par des moyens pacifiques, conformément au droit international et sans recourir à la force ni à la menace d'un recours à la force", a déclaré le porte-parole du Pentagone, George Little, en réponse à une question sur les intentions de Taïwan.

La commission de la Défense taïwanaise a demandé mercredi à ce que les garde-côtes stationnés dans les Spratleys ainsi que dans l'archipel des Pratas soient armés de missiles Chaparral ou Tien Chien I. Un député taïwanais a déclaré jeudi que le ministre de la Défense Kao Hua-chu s'était prononcé en faveur de ce projet.

La Chine revendique la totalité de la mer de Chine méridionale, dont les centaines d'îlots et de récifs des Spratleys. Ces îlots sont revendiqués par les Philippines, Brunei, la Malaisie, Taïwan et le Vietnam, et sont régulièrement une cause de friction entre la Chine et ses voisins.
Taïwan compte une garnison de 130 hommes sur Taiping, qui est la plus grande des Spratleys (1,4 km sur 0,4).

Les commentaires sont fermés.