Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/10/2011

Le CNT, tant vénéré par l'Aréopage psychopathe qui guide l'opinion transatlantique, est accusé d'un nouveau génocide commis à Syrte.

Libye/pro-Kadhafi assassinés: HRW exige une enquête

Syrte
13:35 24/10/2011
 
MOSCOU, 24 octobre - RIA Novosti

Human Rights Watch (HRW) a exhorté les nouvelles autorités libyennes à enquêter sur une exécution de masse commise à Syrte, lit-on lundi sur le site de l'organisation.

D'après HRW, les corps de 53 personnes, a priori des partisans de Mouammar Kadhafi, ont été découverts le 23 octobre sur le territoire d'un hôtel de Syrte.

"Nous avons découvert 53 corps en décomposition, apparemment des partisans de Kadhafi, dans un des hôtels délaissés de Syrte. Certains avaient les mains liés derrière le dos au moment où on leur a tiré dessus", a déclaré Peter Bouckaert, un des responsables de HRW, cité sur le site.

Selon les experts, ces personnes ont été tuées entre le 14 et la 19 octobre. L'hôtel est situé dans la partie de la ville de Syrte occupée depuis début octobre par les forces du Conseil national de transition (CNT).

"Si le CNT n'enquête pas sur ce crime, cela donnera le signal que ceux ayant combattu Kadhafi peuvent faire n'importe quoi sans craindre d'être poursuivis", a-t-il souligné.

Les commentaires sont fermés.