Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/11/2011

Le prix Nobel de la paix du 9 octobre 2009, alias Barack Obama, a déclaré en mai: les USA ont le droit de se mêler des affaires des autres Etats.

La mondialisation et la Pax Americana

8.11.2011, 19:04

© Collage: "Voix de la Russie"
 
     
Le diplomate et historien Valentin Faline livre son point de vue sur la mondialisation et le Etat-Unis.

Entretien avec le diplomate et historien Valentin Faline sur les problèmes de la mondialisation.

Quels sont les apports de la mondialisation à l'humanité?

 

«Il existe des recherches américaines très sérieuses, selon lesquelles, après la Seconde Guerre Mondiale les Etats-Unis ont dépensé dans la course aux armements environ quatre trillions de dollars et ont provoqué la course aux armements dans le monde entier. Et ainsi la sécurité américaine s'est affaibli. Cette sorte de mondialisation a provoqué de nouveaux défise et l'utilisation de nouveaux moyens qui n'ont pas servis l'humanité. Chez nous, par exemple (en Russie) 7% de la population reçoit le bénéfice de 98% des richesses, aux Etats-Unis, ce sont environ 2%. C'est pourquoi la question sur les résultats de la mondialisation est très compliquée mais aussi très actuelle .

Pendant plusieurs décennies, j'ai appelé les autorités soviétiques, et je peux le répéter en m'adressant aux autorités actuelles: le principal indice de la puissance économique et de la mondialisation n'est pas le volume des échanges commerciaux entre les pays à l'échelle globale mais les mouvements de capitaux. Il y a 20-30 ans déjà le volume des flux financiers dépassait les flux de marchandises. Si nous ne le comprenons pas nous ne pourrons pas comprendre qui dirige le monde. Le point de vue reste le suivant: cela fait longtemps que 150-160 lobbys oligarchiques dirigent le monde. Les gouvernements sont entretenus par eux et suivent leurs directives.»

Ce "gouvernement de l'ombre" est-il à l'origine des conflits armés après la Seconde Guerre Mondiale?

«Je vais vous rappeler ce qui reste souvent dans les coulisses. Les Américains ont adopté le plan suivant: contrôler tous les gisements d'énergie fossiles, toutes les sources principales de pétrole. Le programme a été adopté en 1944-45. L'introduction de l'anglais américain dans l'aviation civile, dans la navigation civile et dans d'autres sphères qui définissent le niveau intellectuel, la pensée quotidienne vient également à cette période.

Je ne vais pas disserter plus longtemps sur ce qu'il faut faire pour que la doctrine américaine, la Pax Americana se réalise. Nous le vivons encore aujourd'hui. Au début c'était l'Union Soviétique qui les gênait, elle a été supprimée. Aujourd'hui ce sont la Chine et les pays BRICS qui les gênent. Les Américains les prennent en considération mais ils n'ont pas renoncé à leur doctrine. La discussion suite s'est produite il y a peu: si Obama, comme il l'a promis en raison des futures élections, réduit ses dépenses de défense, les Etats-Unis ne seront pas capables de mener deux guerres mondiales et demie. Imaginez-vous: deux guerres et demie!

Tout le potentiel militaire américain est prévu pour mener la guerre à l'Ouest, à l'Est, au Nord et au Sud contre n'importe quel gouvernement, n'importe quel ennemi ou groupe d'ennemis. En mai dernier Obama, Prix Nobel de la paix, en prenant la parole devant l'académie militaire a déclaré que les événements dans d'autres pays ne menacent pas obligatoirement la sécurité américaine. Cependant, les Etats-Unis, le pays qui représente la liberté et la démocratie, ont le droit de se mêler des affaires d'autres Etats où les événements se déroulent ou peuvent se dérouler.»

Les commentaires sont fermés.