Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/11/2011

Les Chinois sont conscients d'être des bâtisseurs d'empire. A ce titre, leur contact avec les autres est teinté de racisme de supériorité.

Dossier : Les coulisses peu reluisantes de la « Chinafrique »


Les travailleurs africains sont maltraités par les entreprises chinoises implantées sur le continent noir. C’est ce qui ressort d’un rapport publié ce jeudi par Human Rights Watch. Selon l’ONG, qui a étudié la situation particulière de la Zambie, certaines compagnies chinoises implantées en Afrique font travailler les populations locales dans des conditions effroyables. Les Chinois seraient entre 500 000 et un million sur le continent, une présence dure à chiffrer parce qu’elle prend des formes diverses. Certains viennent seuls profiter du travail liés aux richesses naturelles, d’autres arrivent en famille et une partie de manière illégale. Ce qui est certain, c’est que l’immigration chinoise en Afrique augmente, et que les différences culturelles, demeurent. Comment coexistent les deux peuples ? Le point sur cette question avec Philippe Hugon, chercheur à l’IRIS et spécialiste des relations sino-africaines RealAudioMP3 Propos recueillis par Charlie Vandekerkhove

Les commentaires sont fermés.