Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/11/2011

La stratégie de la tension initiée fin 2010 par le camp occidental contre le continent eurasiatique laisse songeur quant à son but recherché.

Moscou préoccupé par les projets US de présence militaire en Asie centrale

Sergueï Lavrov
13:37 17/11/2011
 
MOSCOU, 17 novembre - RIA Novosti

Moscou est préoccupé par les projets américains d'accroître sa présence militaire en Asie centrale et d'implanter d'importantes bases militaires en Afghanistan, a déclaré jeudi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov lors d'une conférence de presse tenue à Moscou avec son homologue indien Somanahalli Mallaiah Krishna.

"Je ne vois pas comment le retrait des troupes américaines d'Afghanistan, prévu pour 2014 dans le cadre de la fin de l'opération antiterroriste, s'accommode des projets du déploiement en Afghanistan d'importantes bases militaires US", a indiqué le chef de la diplomatie russe.

Selon lui, ce problème est évoqué lors de discussions avec les partenaires américains et la partie afghane, mais en attendant, "il y a plus de questions que de réponses".

"D'autant plus que nous recevons régulièrement des informations sur l'intention de nos collègues américains d'accroître leur présence militaire en Asie centrale", a ajouté le ministre russe.

 

La Russie pourrait être impliquée dans un conflit nucléaire (Etat-major)

La Russie pourrait être impliquée dans un conflit nucléaire (Etat-major)Nikolaï Makarov
13:22 17/11/2011
 
MOSCOU, 17 novembre - RIA Novosti

La Russie pourrait se voir impliquée dans un conflit dans lequel des armes de destruction massive seraient utilisées, a déclaré jeudi à Moscou le chef d'Etat-major général russe Nikolaï Makarov, intervenant devant la Chambre civile russe (organe consultatif auprès du Kremlin).

"Si l'on regarde de près ce qui se passe à nos frontières à l'heure actuelle, il devient évident que le risque d'implication de la Russie dans des conflits locaux a augmenté", a indiqué M.Makarov, évoquant les "tentatives d'intégrer l'Ukraine et la Géorgie au sein de l'Alliance atlantique".

"Et sous certaines conditions, les conflits régionaux risquent de dégénérer en conflits d'envergure avec un possible emploi d'armes nucléaires", a déclaré le général russe.

Les commentaires sont fermés.