Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/11/2011

L'Occident donne le feu vert pour la course aux armements. La Russie ne devrait pas gonfler son budget car les USA sont limités par le leur.

Traité FCE: Londres suspend ses engagements à l'égard de Moscou

Traité FCE: Londres suspend ses engagements à l'égard de Moscou
19:41 25/11/2011
 
LONDRES, 25 novembre - RIA Novosti

La Grande-Bretagne, tout comme les Etats-Unis, suspend ses engagements pris à l'égard de la Russie dans le cadre du Traité sur les forces conventionnelles en Europe (FCE), a déclaré vendredi le ministre britannique aux affaires européennes David Lidington.

"Tout comme certains autres pays signataires du Traité FCE, la Grande-Bretagne annonce qu'elle suspend ses engagements clés à l'égard de la Fédération de Russie, qui ne respecte pas ses obligations dans le cadre de ce traité", a indiqué le ministre dans une déclaration dont la lecture a été donnée à la Chambre des communes.

Cette décision a été prise par le Groupe consultatif commun pour le Traité FCE le 22 novembre dernier à Vienne, a ajouté M.Lidington.

Signé le 19 décembre 1990 à Paris par 16 Etats membres de l'Otan et six Etats membres du Traité de Varsovie, le Traité FCE définissait les quantités d'armements conventionnels stationnés en Europe. Mais son principe fondamental relatif au maintien de l'équilibre des forces entre deux coalitions a perdu sa raison d'être avec la réunification de l'Allemagne, l'adhésion à l'Otan de plusieurs pays d'Europe orientale et la dissolution de l'URSS. En 1999, le sommet de l'OSCE à Istanbul a débouché sur la signature d'une version adaptée du traité, ratifiée par la Russie, la Biélorussie, le Kazakhstan et l'Ukraine.

En 2007, Moscou a gelé sa participation au Traité FCE, sans toutefois s'en retirer, arguant "de circonstances exceptionnelles mettant en péril la sécurité de la Russie". Moscou souhaite que les pays de l'Otan ratifient la version adaptée du traité FCE, qui ne privilégie plus la logique de coalition, mais tient compte de la nouvelle architecture de sécurité en Europe.

 

NOTA BENE:

Mon titre fut lancé en vain car l'article suivant que je viens de découvrir annonce une augmentation de 17%. Leur enveloppe actuelle devrait pourtant suffire au vu de la situation financière de l'Occident, ce qui permettrait à ces 17% de servir l'économie qui souffre d'un manque de diversification et de se retrouver malgré tout à pied d'égallité armée avec les USA dans une dizaine d'années.

 

Ria Novosti :

En 2012, 1.109 milliards de roubles (26,4 mds EUR) devraient être dépensés dans l'équipement des Forces armées en armements et en matériel de combat, et en trois ans, les dépenses militaires devraient approcher 4.000 milliards de roubles, a annoncé jeudi le vice-premier ministre russe Sergueï Ivanov.

"Par tradition, la majorité des fonds est allouée à l'équipement de l'Armée en armes et matériel de combat. En 2012, 1.109 milliards de roubles devraient y être consacrés, ce qui représente 17% de dépenses militaires en plus par rapport à l'année en cours", a indiqué M.Ivanov lors d'une réunion de la commission militaro-industrielle du gouvernement.

Et d'ajouter que dans les trois ans à venir, près de 60% des fonds consacrés à la commande militaire d'Etat, soit près de 4.000 milliards de roubles, iraient à l'équipement des Forces armées, et en premier lieu dans le nouveau matériel.

L'Etat continuera à dépenser des sommes "sans précédent" dans l'achat de nouveaux équipements militaires, avait annoncé le 21 novembre à Vladikavkaz (Ossétie du Nord) le président russe Dmitri Medvedev.

Les commentaires sont fermés.