Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/11/2011

Bouclier antimissile. La pression est de plus en plus forte sur la Défense européenne. Non sans humour de la part de Medvedev.

Bouclier: le radar de Kaliningrad ne vise pas l'Occident (Medvedev)

Bouclier: le radar de Kaliningrad ne vise pas l'Occident (Medvedev)
15:33 29/11/2011
 
KALININGRAD, 29 novembre - RIA Novosti

Le radar qui vient d'être mis en service dans la région russe de Kaliningrad ne vise pas les partenaires occidentaux de Moscou et pourra être employé pour contrer les menaces communes, a déclaré mardi le président Dmitri Medvedev à Dounaïevo, dans la région de Kaliningrad.

"En soi, cette station ne représente pas une menace contre nos voisins. Sa création ne ferme la porte ni au dialogue, ni aux discussions que nous menons", a indiqué le président lors d'une réunion du commandement des Forces armées russes.

Il a par ailleurs ajouté que les informations collectées par ce radar pourraient être utiles au système de défense antimissile européen.

"Dès à présent nous sommes prêts à utiliser conjointement avec nos partenaires les capacités uniques de cette station afin de contrer les éventuelles menaces que représentent les missiles", a poursuivi le dirigeant russe.

Le président Medvedev a promis le 23 novembre de déployer dans l'Ouest et le Sud de la Russie des systèmes offensifs modernes garantissant la destruction des installations européennes du bouclier antimissile si les Etats-Unis poursuivaient son déploiement. D'après le chef d'Etat, l'une de ces mesures serait le déploiement de missiles de type Iskander à Kaliningrad.

Les Etats-Unis envisagent de déployer de 2015 à 2020 une troisième zone de positionnement de leur système de défense antimissile en Europe. Moscou s'oppose à ce projet, considérant que la mise en place d'un bouclier antimissile à proximité de ses frontières menace le potentiel stratégique russe.

Les commentaires sont fermés.