Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/12/2011

Les anglo-saxons réussissent à diviser l'Europe: l'Allemagne et la Finlande vont quitter la zone euro. Le passé nous revient au galop.

Un grand quotidien suédois titre en Une : « L’Allemagne pourrait être la première à quitter l’euro »
 
3 décembre 2011 - 10:19
 
3 décembre 2011 (Nouvelle Solidarité) – C’est ainsi qu’a titré jeudi en Une le grand quotidien suédois Svenska Dagbladet. Dans les pages économiques, la journaliste Patricia Hedelius écrit que l’Allemagne (et la Finlande) pourraient être les premières à quitter la zone euro : « Les contradictions à l’intérieur de la zone euro sont telles que certains riches pays envisagent de la quitter. De très nombreuses personnalités politiques approuvent cette décision. L’Allemagne est probablement très proche d’être le premier pays à franchir le pas. »

Puis, la journaliste met le doigt sur une réalité profonde de notre Europe que tout le monde s’évertue à ne pas vouloir voir : « L’union monétaire n’a jamais été ce qu’on aurait voulu qu’elle soit, mais ne peut être vue que comme la condition qui a été imposée à l’Allemagne de l’Ouest, pour sa réunification avec l’Allemagne de l’Est. »

A l’heure où une amitié franco-allemande frelatée est brandie pour consacrer l’euro comme monnaie de renflouement des banques tout en condamnant les peuples à une austérité centralisée, et en sacrifiant nos Constitutions à la faveur d’un « nouveau traité », il est plus que jamais temps de mettre un terme à la « gouvernance » européenne. Car, comme l’effleure Svenska Dagbladet, elle n’est qu’un bras de l’Empire financier de la City de Londres qui aujourd’hui demande sa livre de chair.

Les commentaires sont fermés.