Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/12/2011

La continentalisation des transports tisse sa toile jusqu'à Paris. Qu'on y soit réfractaire ou pas, les portes de la Sibérie s'ouvrent à l'Europe.

L'Europe et la Russie rapprochées par le chemin de fer

6.12.2011, 17:48

Photo: RIA Novosti
 
     
Le renforcement du partenariat entre les pays européens et la Russie aura lieu grâce au transport ferroviaire. L'initiative russe de créer une organisation commune entre la France, la Russie et l'Allemagne qui a été rendu publique à Paris lors de la conférence «Russie-Europe: perspectives de la formation de l'espace commun des transports».

Selon le vice-président des Chemins de fer de Russie (RZD) chargé de transport des passagers Mikhaïl Akoulov, il s'agit de la possibilité de créer une compagnie qui va travailler sur la direction «Russie-Europe». Pour le moment ce ne sont que des projets. Cependant, le président de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF) Guillaume Pépy a souligné qu'en ce moment, les parties négocient activement et travaillent sur les détailles du projet. Probablement, les partenaires vont transmettre à l'entreprise commune les wagons et les locomotifs qui serviront de matériel de base pour la nouvelle compagnie internationale qui sera spécialisée dans le transport des passagers.

Le projet a de bonnes perspectives pour chaque partie, a précisé dans un entretien à Voix de la Russie l'expert de la compagnie «Finam Management» Dmitri Baranov. «Avant tout, nous savons tous très bien que les Chemins de fer de Russie développent activement l'acheminement des marchandises entre l'Europe et l'Asie. C'est l'Etat qui a mis cette tache devant RZD. Cependant, si l'on parle de la montée du flux de marchandises sur cet itinéraire, une autre question se pose, celle de savoir pourquoi ne pas augmenter le transport de passagers sur le même itinéraire? Oui, l'avion c'est rapide et commode, mais c'est aussi assez cher. Le transport de passagers par le chemin de fer peut devenir une bonne alternative».

Intégration dans le réseau ferré européen

Le président des chemins de fer de Russie Vladimir Yakounine a déclaré à plusieurs reprises que l’une des priorités de la compagnie, c'est son intégration dans le système européen des transports. C'est pourquoi RZD propose ces initiatives. Leur réalisation permettra de résoudre les objectifs de la baisse des dépenses technologiques et simplifier le régime douanier et des visas. Ainsi, l'infrastructure ferroviaire sera modernisée, ce qui permettra dans des conditions de la croissance économique d'assurer l’acheminement de marchandises et le transport de passagers vers les pays européens.

Les chemins de fer de Russie prévoient en outre de créer un grand opérateur logistique international de transit «Est-Ouest» en attirant des partenaires et la coopération active avec des compagnies étrangères dans le domaine des technologies innovantes. Aujourd'hui, RZD réalise des grands projets avec des leaders mondiaux du transport ferroviaire, tels que Bombardier, Siemens et Knorr-Bremse. La coopération avec les compagnies françaises se développe le plus activement. Le développement de nouveaux modèles de locomotives et d'équipement ferroviaire est prévu prochainement.

Les commentaires sont fermés.