Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/12/2011

Augmentation des tensions entre l'Occident et le Pakistan. En témoigne l'abandon à l'armée pakistanaise de la base de Shamsi en zone tribale.

Pakistan: les forces US quittent la base de Shamsi

Hélicoptères de l'Otan au Pakistan
12:33 11/12/2011
 
MOSCOU, 11 décembre - RIA Novosti

Les forces armées pakistanaises ont pris le contrôle de la base aérienne de Shamsi suite au départ de plus de 50 soldats américains, rapporte dimanche le journal pakistanais News Tribe.

Les autorités pakistanaises leur ont ordonné de quitter les lieux après la mort accidentelle de plusieurs membres des forces gouvernementales dans un raid de l'Otan.

Dans la nuit du 25 au 26 novembre, plusieurs hélicoptères de l'Otan ont bombardé un poste de contrôle dans la région tribale de Mohmand (nord-ouest du Pakistan), tuant 24 à 28 militaires pakistanais, dont deux officiers, et blessant 14 autres. Cette attaque a porté une grave atteinte aux relations pakistano-américaines déjà bien tendues.

Le Pakistan a ensuite bloqué les voies d'approvisionnement du contingent international en Afghanistan et a menacé de revoir tous les accords passés avec les Etats-Unis et l'Alliance atlantique dans les domaines politique et militaire.

Islamabad a également exigé que les Etats-Unis quittent dans les 15 jours la base aérienne de Shamsi, utilisée pour lancer des drones contre les talibans dans la "zone tribale" du Pakistan.

Les commentaires sont fermés.