Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/12/2011

L'ABM vise la Russie et la Chine, alors que la Russie surprenne l'Occident en envoyant spontanément des missiles sur ces installations.

Le chef de la sécurité russe affirme que le système antimissile US vise la Russie et la Chine

15 décembre 2011 - 14:22
                              

15 décembre 2011 (Nouvelle Solidarité) – Dans une interview avec l’hebdomadaire Argumenty I Fakty, le secrétaire du Conseil russe pour la sécurité nationale Nikolaï Patrouchev a déclaré qu’il n’y avait aucun doute pour Moscou que la Russie et la Chine sont les cibles du système antimissile présentement mis en place par les Etats-Unis et l’OTAN en Europe. « Les calculs de nos experts sont très convaincants, a expliqué Patrouchev, et montrent clairement que les arguments américains concernant les menaces que poseraient l’Iran et la Corée du Nord pour l’Europe sont factices. Il est également clair que les systèmes antibalistique américains sont directement dirigés contre la Russie et la Chine. En plus, les plans ultérieurs consistent à amener des systèmes antimissile sur des navires à proximité des côtes russes, ainsi qu’à placer des systèmes radar antibalistique près de nos frontières. »

Patrouchev a réitéré ce que le Président Dimitri Medvedev avait déclaré dans son message à la nation du 23 novembre, et qui a été répété maintes fois par le ministre des Affaires étrangères Sergei Lavrov et l’ambassadeur russe à l’OTAN Dimitri Rogozine : « Malgré la nature évidente de nos arguments, nos partenaires américains sont en désaccord et refusent de nous donner les garanties légales que les missiles ne seront pas dirigés contre la Russie. Il reste encore du temps pour négocier, mais de moins en moins. »

Rogozine a demandé lors d’un récent passage à la télé : « Comment pouvons-nous rester calmes lorsqu’une structure militaire étrangère, en l’occurrence américaine, est arrivée dans la région de la Mer Noire ? » Le général Nikolai Makarov, chef d’Etat-major des forces armées russes, a pour sa part déclaré que « le développement et le déploiement de systèmes antimissile visent la Fédération russe ; ils affaiblissent sans aucun doute notre force de dissuasion nucléaire ».

Contre la guerre, l’Initiative de défense de la Terre


 
 

 

Les commentaires sont fermés.