Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/12/2011

Raytheon, le constructeur de missiles US vend des Patriots (Sol-Air) à la Chine, l'ennemi n°1 des USA. Le commerce avant la géopolitique? Euh...

Des missiles Patriot trouvés à bord d’un cargo en partance pour la Chine

22 décembre 2011 – 10:37

Selon un communiqué de la police finlandaise, 69 missiles sol-air Patriot, conçus par le missilier américain Raytheon, ont été trouvés à bord du cargo M/S Thor Liberty, battant pavillon britannique et appartenant à la compagnie danoise Thorco.

Cette découverte fortuite a été faite grâce à des débardeurs alors que le navire était en escale dans le port de Kotka, situé à 120 km à l’est d’Helsinki, où il était arrivé le 15 décembre dernier en provenance d’Emden, en Allemagne, pour charger, officiellement, des chaînes d’ancrage.

En plus des missiles, les douaniers finlandais ont mis la main sur 150 tonnes de nitroguanidine, un explosif hautement détonant, notamment utilisé avec de la poudre d’aluminium pour faire du propergol pour la propulsion des missiles et des fusées.

Ce sont ces explosifs qui ont été trouvés en premier. Mal entreposés sur des palettes ouvertes, alors que l’on aurait pu s’atttendre à ce qu’ils soient mis dans des conditionnements fermés, ils ont suscité la curiosité des employés du port, qui ont ensuite averti les douanes. Ces derniers ont découvert les Patriot dans des conteneurs censés contenir des feux d’artifice.

Une enquête a été ouverte par les autorités finlandaises pour exportation illégale de matériel militaire, la législation locale exigeant des autorisations pour le transit de ce type d’équipements passant par la Finlande.

Mais l’un des aspects les plus troublants de cette affaire est la destination du M/S Thor Liberty. Ce bateau, qui compte 32 marins, devait en effet se rendre à Shangaï, en Chine. Et comme l’exportation de matériel militaire américain est soumise à des autorisations du Pentagone et du Congrès et que l’on voit mal les Etats-Unis vendre de tels équipements à la Chine, ces missiles Patriot font certainement l’objet d’un trafic d’armes. Reste aussi à voir d’où viennent ces engins, qui doivent bien manquer en quelque part…

Conçu pour intercepter des missiles balistiques, le Patriot est en service aux Etats-Unis, en Egypte, à Taïwan et dans plusieurs pays de l’Otan, dont l’Allemagne. Les engins de la version PAC-2 (PATRIOT ADVANCED CAPABILITY 2) mesurent 5,32 mètres pour une masse de 900 kg. Propulsés par moteur de fusée à combustion solide, ils peuvent rapidement atteindre la vitesse de MACH 5.

14:43 Publié dans Armement | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : www.opex360.com

Les commentaires sont fermés.