Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/12/2011

Le vote français condamnant le déni de tous génocides, devient le catalyseur du ralliement méditerranéen autour d'Israël ou de la Turquie.

ISRAËL
 
Le Ministre des Affaires étrangères veut aider à la reconnaissance du génocide
 

La Knesset qui examine aujourd’hui une résolution sur le génocide des Arméniens, fait la Une de la presse israëlienne. Le ministre des Affaires étrangères Avigdor Lieberman a décidé d’adopter une série de mesures sévères en réponse aux dernières mesures anti-israéliennes de la Turquie.

Le ministre des Affaires étrangères devrait rencontrer les dirigeants du lobby arménien et proposer des actions anti-turques de coopération au Congrès.

L’implication de ce mouvement pourrait être l’aide israélienne dans la promotion de la reconnaissance internationale du génocide arménien, une mesure qui atteindrait gravement la Turquie. Israël veut également oeuvrer à aider l’Arménie dans son différend vis-à-vis de la Turquie sur le contrôle du mont Ararat.

Le Président de la Kesset Reuven Rivlin, de la Commission de l’Éducation, de la Culture et des Sports, avait subi quelques pressions pour retarder l’examen de la question. Il a refusé d’ajourner la date prévue aujourd’hui, alors que le premier ministre est inquiet sur le résultat qui pourrait envenimer encore plus les relations avec Ankara.

Rivlin a précisé, que “les considérations diplomatiques, peuvent être importantes, mais ne nous permettent pas de nier la catastrophe d’une autre nation. Nous ne parlons pas de l’actuel gouvernement turc ou à la situation politique actuelle, mais d’ un événement historique pour qu’il ne se reproduise pas. L’Etat d’Israël aspire à rétablir des relations amicales avec la Turquie, et je ne vois pas pourquoi la commémoration de la catastrophe arménienne devrait empêcher cela. “

Par ailleurs des aides seraient apportées à la résistance des rebelles Kurdes.

lundi 26 décembre 2011,
Jean Eckian ©armenews.com
 
 
Le cheikh Youssouf al-Qaradawi soutient la Turquie
 

 

Dans un sermon prononcé vendredi à Doha au Quatar, l’un des théologiens les plus inluents du monde arabe, le sunnite Youssouf al-Qaradawi a déclaré qu’il condamne fermement la France qui a adopté une résolution criminalisant la négation des “allégations arméniennes“ relatives aux incidents de 1915.

La résolution adoptée par la France est une grande insulte à la Turquie. La résolution constitue une diffamation à l’encontre de la glorieuse histoire ottomane. Nous condamnons la France pour sa décision. Nous sommes au côté de la Turquie“, a-t-il dit.

Il a appelé tous les musulmans à soutenir la Turquie.

Al-Qaradawi est membre de la confrérie des frères musulmans ainsi que du Conseil Européen pour la Recherche et la Fatwa et proche de l’Union des organisations islamiques de France (UOIF).

Il est l’un des parrains de la grande mosquée de Mulhouse, en cours de construction, administrée par Jean-Marie Boquel (UMP).

Dans son ouvrage « Le licite et l’illicite » (éditions al-Qalam,2001) il recommande l’extermination physique des homosexuels (page 175), la possibilité de frapper les femmes (page 207). Sur Qatar TV, le 25 février 2006, cet ami du Hamas déclara que « les opérations martyres sont autorisées » , « même s’il se trouve des civils parmi les victimes » précisa-t-il lors d’une session du Conseil européen de la Fatwa et de la recherche, réunie à Stockholm en juillet 2003. Pour ce qui est des occidentales violées, souvent par ses coreligionnaires, il tient à préciser leur part de responsabilité : les femmes violées « provocatrices parce que non habillées décemment devraient être punies [...] pour qu’elle soit affranchie de la culpabilité, une femme violée doit avoir montré la bonne conduite. » Quant aux victimes du tsunami asiatique, punition divine, elles méritaient leur sort en raison des « actes d’abominations » pratiqués dans les zones touristiques, comme les boites de nuits et les plages où les femmes sont logiquement peu vêtues.

lundi 26 décembre 2011,
Jean Eckian ©armenews.com

Les commentaires sont fermés.