Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/12/2011

Le commerce des armes fonctionne plutôt bien pour la Russie. Tor vient d'arriver en Biélorussie, tandis que Yars reste au pays.

Biélorussie a reçu la premiière batterie de Tor-M2

 
29.12.2011, 11:45

© Photo: ru.wikipedia.org/Leonid Dzhepko/сс-by
     

 

La première batterie du système de missiles Tor-M2 est arrivée en Biélorussie, a-t-on annoncé mercredi au ministère de la Défense. Le déploiement du nouveau matériel DCA permettra d'étendre sensiblement les capacités de combat des forces aériennes et des troupes de DCA des Forces armées de Biélorussie.

Le système a été déployé dans la 120e brigade antiaérienne du Commandement opérationnel et tactique Ouest. Le personnel de la brigade a suivi un stage de formation et de recyclage en Russie.

 

Deuxième régiment équipé de Yars devient opérationnel

 
29.12.2011, 11:21

© Photo: imageshack.us
     

 

En Russie le deuxième régiment équipé de missiles stratégiques RS-24 Yars est devenu opérationnel. Les missiles ont été mis en service dans la formation de missiles stratégiques de Téikovo dans la région d'Ivanovo.

Dans l'avenir toutes les unités des Troupes des missiles stratégiques de Russie armées actuellement de Topol-M seront équipées de Yars. Cela étant, la mise en service des missiles Topol-M ensilés continuera.

 

Les bâtiments de guerre russes sont de plus en plus demandés à l'étranger

 
28.12.2011, 17:00

© Photo: www.admship.ru
     

 

La transaction russo-indienne détient le leadership dans la notation des contrats militaires conclus en 2011, composée par le Centre mondial d’armes. Moscou a notamment donné en location pour dix ans à la marine de guerre indienne le sous-marin nucléaire «Nerpa».

 

650 millions de dollars. Tel est le montant des contrats militaires russo-indiens, selon le Centre mondial d’armes, un centre d'analyse créé en Russie. Deux contrats d’achat des frégates «Guépard» par la marine de guerre vietnamienne arrivent en seconde et en troisième position. Fait révélateur: huit de dix contrats supposent les livraisons de bâtiments de guerre. Cela confirme que les escorteurs, les vedettes de patrouille, les frégates et les corvettes russes jouissent d’une très grande popularité dans plusieurs pays, notamment en Algérie, en Turkménistan, en Inde et au Vietnam. D’autant plus que ces Etats ont l’expérience de coopération avec la Russie dans la construction et l’exploitation du matériel de guerre, indique l’analyste du journal Nezavissimoïé Voennoïé Obozrenié Victor Litovkine. «Ces pays connaissent bien les navires et les sous-marins russes, entretiennent les contacts de longue date avec nos entreprises et les officiers russes. A la différence des Etats-Unis, la Russie n’avance pas de conditions politiques en vendant ses armements», explique-t-il.

La Russie décroche des contrats malgré une concurrence féroce

Il ne faut pas oublier que la concurrence dans ce segment est particulièrement acharnée, en premier lieu en Inde, ajoute Victor Litovkine. «Les Etats-Unis aspirent à pénétrer au marché indien. Qui plus est, il convient de mentionner parmi nos concurrents directs la France et l’Allemagne. L’Inde se propose actuellement de diversifier les importations d’armements et, de ce fait, nous ne réussissons pas à gagner tous les appels d’offres».

Le Centre d’analyse du commerce mondial d’armes a réservé la quatrième et la cinquième position aux contrats de livraisons à la Syrie et au Vietnam de systèmes de missiles mobiles de défense côtière «Bastion» dotés de missiles de croisière «Yakhont». Le contrat avec la Syrie est évalué à près de 300 millions de dollars. Le Vietnam poursuit les pourparlers avec la Russie sur la conclusion d’un contrat d’achat de plusieurs systèmes «Bastion». Et les livraisons de ces armes ont de vastes perspectives.

«Ce sont des systèmes prometteurs. Chaque Etat qui achète un tel système peut être sûr de la protection de sa ligne côtière. Nous avons livré le système «Bastion» à la Syrie bien qu’Israël s’y soit résolument opposé», estime Victor Litovkine.

Le Centre mentionne parmi les programmes les plus importants la remise en état et la modernisation du porte-avions «Vikramaditya» pour la marine de guerre indienne. Le nouveau sous-marin russe «Amour-1650» a de vastes perspectives.

10:24 Publié dans Armement | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : www.ruvr.ru

Les commentaires sont fermés.