Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/01/2012

La Grande-Bretagne a cinq années devant elle pour préparer ses bagages et quitter l'Union européenne par la porte de services.

Dans 5 ans, le Royaume-Uni quitte l’UE

10 janvier 2012
 

Cinq ans, c'est le temps qu'il reste au Royaume-Uni avant que le pays ne quitte l'Union européenne. Telle est l'analyse de Rafael Behr, journaliste politique du New Statesman après la lecture de la première ébauche du nouveau traité européen d'union fiscale, dont des extraits ont été révélés par la chaîne ITV.

Ce document, écrit Behr, prouve que le veto brandi par David Cameron n'empêchera pas les Vingt-Six de reformuler un traité. Pas plus que l'exclusion du royaume de l'UE ne permettra de protéger la City, une défense qui était pourtant à l'origine du divorce britannique à l'issue du sommet européen du 9 décembre dernier.

Il s'agit d'un nouveau traité qui mettra en place une nouvelle politique économique et monétaire européenne, avec davantage de convergence et de compétitivité, écrit le New Statesman. Dans le document obtenu par ITV, Il est stipulé que toute décision économique décidée par les signataires du traité sera présentée comme un fait accompli aux non signataires. Le Royaume-Uni sera par conséquent tenu d'accepter les conditions fixées (qui entreront en vigueur d'ici 5 ans) ou devra quitter l'UE.

Or, écrit Rafael Behr, il est difficile d'imaginer qu'un gouvernement britannique, quel que soit celui en place en 2017, puisse accepter ces conditions, et plus encore, voir le Parlement les ratifier :

Il n'y a pas si longtemps, le départ de la Grande-Bretagne de l'Union était à peine imaginable. Seulement un lointain espoir pour les plus eurosceptiques. A présent tout est en place pour que ce départ se réalise dans les cinq ans qui viennent.

Les commentaires sont fermés.