Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/01/2012

On croyait que le Japon, suite à la catastrophe de Fukushima, abandonnerait sa cape nationaliste au sujet des îles Kouriles...

Kouriles: Moscou critique la visite du ministre nippon

 
14.01.2012, 18:37

Photo: RIA Novosti
     

 

Les actions du Japon ne contribuent pas au renforcement des relations russes-japonaises, a déclaré le Ministère russe des Affaires étrangères.

Auparavant, le ministre japonais des affaires étrangères Koitiro Gemba a examiné à bord d’un garde-côte les îles Kouriles du Sud russes qui sont appelés «territoires du Nord» par le Japon. Ces îles appartenaient auparavant au Japon, mais ont été donnés à l’URSS à la suite de la Deuxième Guerre mondiale.

L’inspection des îles, comme le remarque Tokyo, a été organisée avant la visite du ministre des affaires étrangères de la Russie Sergeï Lavrov pour démontrer une volonté de mener les négociations pratiques et sérieuses avec le côté russe sur cette question.

«Si cette «inspection» a été faite pour concentrer encore une fois l’attention de la Russie sur la position connue et inacceptable pour nous de Tokyo concernant l'appartenance des îles Kouriles, je doute fort que cela aidera au renforcement de l'atmosphère positive dans les relations bilatérales, qui s’est formée au cours de ces derniers temps», a souligné le Ministère des Affaires étrangères de la Russie.

Les commentaires sont fermés.