Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/01/2012

La révolte s'est déplacée de Grèce vers la Roumanie. Tous les jours voient les principales villes submergées par la contestation.

Roumanie: les désordres ont gagné des dizaines de villes

 
17.01.2012, 11:27

Photo: EPA
     

 

En Roumanie, les désordres ont déjà gagné 40 villes. Les gens se déclarent mécontents par les projets de réduction des salaires, des retraites et des prestations sociales. Des milliers de manifestants réclament la démission du président.

Sur la place centrale de Bucarest, les gens allument les feux, la foule brise les devantures et les vitres de voitures, des pierres et des pétards sont lancés contre les policiers. Ceux-ci répondent par les gaz lacrymogènes et les pompes à eau.

La veille, 200 personnes ont été interpellées lors des heurts. La direction du pays a déclaré qu'elle respectait le droit de meeting, mais que les réformes étaient indispensables à la Roumanie pour sortir de la crise la plus grave depuis ces 60 dernières années.

Les commentaires sont fermés.