Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/01/2012

S'il restait juste encore à prouver que les grandes banques étaient mafieuses, cela vient d'être prouvé à Davos. Retirez votre argent!

Narcotrafic: des pertes de quelques milliards de dollars

27.01.2012, 20:47

Photo: RIA Novosti
     

 

Tous les ans le narcotrafic fait perdre à l’économie mondiale plus de deux billions de dollars. Ce sont les chiffres révélés au Forum économique mondial (WEF) de Davos par le directeur du Service russe fédéral pour le contrôle des drogues, Viktor Ivanov.

 

Les pertes de la Russie se chiffrent à des centaines de milliards de dollars, a précisé l’officiel russe.

«Comme les autres pays on essaye d’évaluer les pertes causées à l’Etat ou à l’économie nationale par le trafic de drogue ainsi que par la narco-criminalité et la toxicomanie. Dans le cas de la Russie, il s’agit d’environ trois pour cent du PIB, soit près de 450 milliards de dollars».

Lutter contre les narcotrafiquants est d’autant plus difficile que ceux-ci sont souvent liés au secteur bancaire mondial. Environ 352 milliards de dollars ont été injectés dans le système bancaire du monde afin que celle-ci puisse faire face à la crise financière de 2008-2009. Il s’agit, en fait, de l’argent qui provient du narcotrafic, a rappelé Viktor Ivanov en citant le secrétaire général adjoint des Nations unies, Antonio Costa.

«Nos études ont démontré qu’outre la demande d’origine biologique de la part des consommateurs qui son dépendants de la drogue, il existait la demande financière. C’est la demande de la part du système financier qui souffre du déficit de liquidité. Pour modifier cet ordre des choses, il faut reformater le système existant en tirant un trait sur les flux financiers d’origine criminelle qui l’alimentent».

Un trait doit être aussi tiré sur la production de la drogue en Afghanistan, est convaincu Viktor Ivanov, ce qui permettra de diviser par deux les pertes subies par l’économie mondiale. La Russie a déjà plusieurs fois proposé à la communauté internationale et notamment aux Etats-Unis son plan de lutte contre la narco-menace afghane. Le plan Radouga-2 prévoit de détruire les plantations de pavot d’opium et de déclarer, par le biais du CS de l’ONU, la production de la drogue en Afghanistan une menace contre la paix et la sécurité internationale. Le plan prévoit, en outre, de soutenir l’économie afghane en développant les infrastructures dans ce pays et en y créant au moins deux millions d’emplois.

Le patron du Service russe fédéral pour le contrôle des drogues propose de mettre en place un groupe de travail. Composé des experts des Nations unies, de la Banque mondiale et d’autres organisations international, ce groupe de travail devra préparer un rapport spécial à présenter à la prochaine édition du Forum économique mondial de Davos.

Commentaires

Je viens de lire cet article merci pour les éclaircissements sur le sujet. Je me permets de twitter ce lien. Je reviendrai vous lire messages avec plaisir sur ce site et je le mets dans mes bookmarks.

Écrit par : mutuelle santé | 23/02/2012

Répondre à ce commentaire

Je vais y revenir souvent pour vérifier s'il ya des nouveaux blogs! Un très beau site vous avez des informations utiles.

Écrit par : devis mutuelle | 29/03/2012

Répondre à ce commentaire

Bonjour,

Si vous désirez continuer à lire mes notes, étant donné que le site Hautetfort bloque l'accès à leur parution, je vous invite dorénavant à les découvrir à l'adresse suivante: www.unblog.fr où mon pseudo est devenu mbmbis. Merci pour votre compréhension.

Écrit par : MBM | 21/06/2012

Répondre à ce commentaire

je partage cette news sur facebook car c'est simplement un blog beau

Écrit par : assurance voiture | 29/08/2012

Répondre à ce commentaire

c'est franchement un site beau. Alors je partage cette page sur les reseaux sociaux

Écrit par : assurance auto | 29/08/2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire