Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/02/2012

Que les Européens s'apprêtent à se faire brider les yeux car la Chine va prendre le contrôle des organes de financement de l'UE.

La Chine pourrait davantage s'impliquer dans le problème des dettes européennes
Publié le 2012-02-02 20:07:50 | French. News. Cn
     
 
 
 

BEIJING, 2 février (Xinhua) -- La Chine étudie la possibilité de "s'impliquer de manière plus approfondie" dans les efforts pour résoudre le problème des dettes européennes à travers des canaux comme le Fonds européen de stabilité financière (FESF) et le Mécanisme européen de stabilité (MES), a annoncé jeudi le Premier ministre chinois Wen Jiabao.

M. Wen a abordé cette question lors d'un point de presse à l'issue de son entretien avec la chancelière allemande Angela Merkel, qui est arrivée jeudi matin à Beijing pour entamer une visite officielle de trois jours en Chine.

Les autorités chinoises étudient actuellement la possibilité de participer plus activement aux efforts pour résoudre le problème des dettes européennes en finançant le Fonds monétaire international (FMI) et à travers le FESF, le MES et d'autres canaux, a précisé M. Wen, ajoutant que la Chine est prête à renforcer la communication avec l'Allemagne dans le cadre du mécanisme bilatéral de coopération financière existant.

Le pays souhaite également rester en contact étroit avec les autres parties concernées pour résoudre ce problème, a souligné M. Wen.

"La partie chinoise soutient les efforts pour maintenir la stabilité de l'euro et de la zone euro, a déclaré M. Wen, précisant que la Chine a entièrement confiance en l'économie européenne et continuera à considérer l'Europe comme un pilier majeur de l'économie mondiale.

M. Wen espère que la partie européenne créera un environnement propice à la coopération sino-européenne en vue de résoudre le problème des dettes et qu'elle offrira des portefeuilles d'investissement intéressants.

Selon le Premier ministre chinois, la solution à long-terme à la crise en cours réside dans la croissance durable et forte de l'économie. Il exhorte les Européens à lutter au côté de la Chine contre tous les types de protectionnisme, à élargir les investissements mutuels et à renforcer la coopération entre la Chine et l'Europe dans le domaine des hautes technologies et des secteurs émergents.

Les commentaires sont fermés.