Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/02/2012

Obama peut dormir tranquillement sur ses deux oreilles quant à sa réélection puisque la maffia le soutient. La presse en fait un scandale mais chez nous aussi cette pratique existe.

La mafia promet 200 mille dollars pour la réélection d’Obama

Vyacheslav Ossipov
8.02.2012, 20:07

Photo: EPA
     

 

Plus d’un million trois cent mille Américains ont donné de l’argent pour la campagne du président Obama. Les journalistes de « New York Times » ont repéré dans la liste des donateurs ce nom : Cardona. Les personnes qui portent ce nom se sont avérés les plus généreux, ils ont versé 200 mille dollars. On a appris que l’argent venait des gens aux prises avec la justice américaine.

 

Déjà pendant la première campagne électorale, Barack Obama avait promis de lutter contre des fonds électoraux pas très nets. Et voilà la dernière information : Obama a approuvé la création du « Super PAC », comité d’action politique. Donc, c’est un fonds où l’argent vient presque sans aucun contrôle. Le journaliste de « Radio Amérique » Samuel Galves raconte :

Actuellement, le comité électoral de Barack Obama est en train d’étudier cette question : comment les 200 mille dollars ont-ils pu se trouver dans le fonds. L’équipe d’Obama affirme que Carlos et Alberto Cardona habitent depuis longtemps à Chicago, et que l’année dernière, ils sont devenus membres du Comité National du Parti démocratique, ils possèdent une agence publicitaire. Leur troisième frère, Juan Rojas Cardona, mieux connu sous le nom Pépé, a été arrêté en 1994 pour le trafic des drogues et l’assassinat d’un rival dans l’état d’Iowa. Mais il a été par la suite libéré contre une caution, et il a pris la fuite au Mexique. Là, il s’occupait des jeux, on l’appelle « le rois des casinos ».

Les frères restent en contact. Il y a deux ans, Alberto a demandé au représentant du Parti démocratique de gracier son frère Pépé, mais en vain. On sait que les frères Cardona ont soutenu financièrement le comité électoral d’Obama l’année passée. La police mexicaine a aussi des données sur un financement illégal, jusqu’à 5 millions de dollars, des campagnes électorales au Mexique de la part du clan Cardona. Ses représentants affirment qu’ils sponsorisent le parti démocratique, celui d’Obama, parce que celui-ci soutient les droits des ressortissants de l’Amérique Latine et que le nom de Pépé ne doit pas avoir un impact négatif sur les autres membres de la famille.

Quelle que soit la motivation de la famille Cardona, le président ne peut pas avoir de liens avec une personne ayant transgressé la loi.

On vient d’apprendre que l’équipe d’Obama avait déclaré que les 200 mille dollars seraient rendus à la famille Cardona. Elle affirme ne pas être au courant du passé criminel de José Rojas Cardona qui fuit la justice américaine au Mexique.

Les commentaires sont fermés.