Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/03/2012

Sarkozy aurait déclaré que la crise financière était achevée. Dès lors, est-il encore utile d'imposer aux populations une politique d'austérité qui hypothèque la croissance?

Crise financière: l'UE ne doit pas tomber dans l'euphorie

 
4.03.2012, 08:47

© Photo: SXC.hu
     

L'Union européenne ne devrait pas tomber dans l'euphorie et trouver que la crise financière est dépassée. C'étaient déclaré à Bruxelles par le chef de la banque centrale Européenne Mario Draghi, en commentant les bilans du sommet de l’UE.

À sa fin, le président de la France Nicolas Sarkozy a dit que «dans la zone euro, la crise financière s'est achevée, bien que la crise économique ne soit pas encore surmontée». Son optimisme était partagé par le président de l’UE Herman Van Rompuy et le chef de la Commission européenne Jozé Manuel Barrozo. Le chef de la Banque Centrale Européenne trouve que «l'optimisme prématuré» peut pousser les gouvernements de certains pays à renoncer à la politique d'austérité.

Les commentaires sont fermés.