Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/03/2012

La Turquie est de retour sur la scène médiatique avec cette déclaration qui n'exclut pas l'annexion pure et simple de Chypre Nord (contre l'avis de la population turc de l'île qui voit ça d'un mauvais oeil). Ca promet pour juillet...

L’annexion du Nord de Chypre n’est pas exclue

 
5.03.2012, 04:12

© Flickr.com/Draig/cc-by-nc
     

Dans le cadre des négociations sur le règlement de la situation de Chypre, la Turquie n’exclue pas l’annexion du Nord de Chypre qui se trouve sous le contrôle de la communauté turco-chypriote, a déclaré dimanche 4 mars le ministre turc des Affaires Européennes, Eguemen Baguish.

Dans une interview au journal « Kibris », publié dans la république turque de Chypre du Nord, il a souligné que Ankara soutien tout accord si est obtenu dans le cadre des négociations multipartites qui se déroulent actuellement sous l’égide de l’ONU pour résoudre le problème chypriote. Mais, selon lui, c’est seulement une des variantes d’évolution de la situation.

Baguish a mentionné que les négociations pourraient conduire à « la réunification de l’île après un accord entre les deux leaders », cependant il est interdit d’exclure « la création de deux Etats indépendants, si les dirigeants n’arrivent pas à un accord de réunification ou l’annexion de la partie Nord de Chypre par la Turquie ».

La communauté turco-chypriote elle-même ne voit pas d’un très bon œil la perspective d’être annexé par Ankara. Ainsi le président du parti républicain turcophone a déjà déclaré qu’une telle idée était inacceptable.

Les commentaires sont fermés.