Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/03/2012

Petit lexique du partisan européen. (XI). Sachons dès aujourd'hui de quoi l'on parle lorsqu'on use et abuse de certains mots!

◘ 11 - CULTURE

Spécifique de l'humain, la culture, partie intégrante de la nature physiologique de l'homme, est la “grille” à travers laquelle nous interprétons le monde, étant dépourvus de comportements programmés (néoténie). Chaque groupe, chaque peuple, se construit, de ce fait, sa culture spécifique, en fonction de son hérédité et de son milieu.

L'homme est biologiquement programmé pour ajouter à ses comportements innés de comportements culturels. La culture est donc, comme le potentiel génétique, susceptible de sélection et d'évolution. L'histoire caractérise précisément le mouvement évolutif d'une culture. Le terme “civilisation” désigne l'aspect extérieur, matériel de la culture ; cette dernière touche aussi bien au langage qu'à la gestuelle, aux arts, à l'idéologie, du plus simple au plus complexe. L'humanité a biologiquement besoin de cultures différentes et divergentes. D'autre part, chaque groupe ethnique est adapté, conformé pour et par sa propre culture, même si elle évolue. D'où le danger de l'acculturation (adoption de l'ensemble d'une culture étrangère) ; d'où l'erreur d'opposer culture (acquise) et nature biologique (innée) : la biologie héritée d'un groupe et sa culture reçue sont, en effet, en constante interaction. Les cultures peuvent s'influencer tout en restant elles-mêmes, mais en se fondant dans la même culture unique comme aujourd'hui, l'humanité est menacée d'involution. Pour nous, défendre et promouvoir une culture européenne spécifique, ce n'est pas revendiquer un “superflu”, un “ornement”, mais c'est tenter de conserver l'essentiel de ce que nous sommes. Déculturé, un homme n'est plus lui-même : pire, il perd une partie de son humanité même. C'est sur le terrain culturel que se joue aujourd'hui l'avenir des peuples européens. C'est pourquoi nous avons choisi de nous battre sur ce terrain de lutte.

Les commentaires sont fermés.