Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/03/2012

A Saint-Pétersbourg, il ne fera plus bon de se ballader main dans la main avec une personne de même genre. La publicité de l'homosexualité est freinée et punie par une nouvelle loi qui la sanctionne.

Prosélytisme homosexuel: le gouverneur de Saint-Pétersbourg signe la loi

Prosélytisme homosexuel: le gouverneur de Saint-Pétersbourg signe la loi
16:26 11/03/2012
 
SAINT-PETERSBOURG, 11 mars - RIA Novosti

Le gouverneur de Saint-Pétersbourg a signé le 7 mars une loi municipale réprimant la "propagande de l'homosexualité" et de la pédophilie auprès des mineurs, rapporte dimanche le service de presse de la mairie.

"Le gouverneur de Saint-Pétersbourg Gueorgui Poltavenko a signé la loi le 7 mars", stipule le communiqué. Le texte, adopté fin février par l'assemblée locale, doit entrer en vigueur 10 jours après sa publication.

Suite à son examen en première lecture en décembre dernier, la loi avait eu une importante résonnance sociale en Russie et à l'étranger. Le département d'Etat américain s'était notamment dit préoccupé par sa possible adoption. Des meetings s'étaient tenus à l'étranger.
La loi prévoit des sanctions pour toute action publique visant à promouvoir l'homosexualité auprès des mineurs.

Les amendes sont de 5.000 roubles (125 euros) pour les personnes physiques, de 50.000 roubles (1.250 euros) pour les fonctionnaires et peuvent aller jusqu'à 500.000 roubles (12.500 euros) pour les personnes juridiques.

La loi a été vivement critiquée par les défenseurs russes des droits de l'Homme qui estiment que la formulation existante de la loi est trop vague, ce qui risque de déboucher sur une application arbitraire. Selon eux, cette mesure stigmatise les minorités sexuelles de Russie.

14:41 Publié dans Culture, Société | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : www.rian.ru

Les commentaires sont fermés.