Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/03/2012

Israël et l'Iran sont les meilleurs amis du monde sur le terrain de la science, pour laquelle ils débloqueront 5 millions de dollars d'ici 2015, ensemble avec les autres pays régionaux. En somme, les frères ennemis du Moyen-Orient pour la façade.

L’Israël et l'Iran développent la science ensemble

 
16.03.2012, 09:37

Photo: RIA Novosti
     

Peu de gens savent qu'Israël coopère avec son «ennemi juré», l'Iran, et même avec d’autres pays du Moyen-Orient, qui ne sont pas très amicaux envers l’Etat Hébreux. Il s’agit d’un projet scientifique SESAME - le rayonnement synchrotron pour les sciences expérimentales et appliquées au Moyen-Orient. Créé il y a 15 ans, ce projet est toujours en vigueur aujourd’hui.

SESAME a été créé pour promouvoir les initiatives scientifiques et technologiques dans la région. L'Iran, l’Israël, la Turquie, l'Autorité palestinienne, le Pakistan, la Jordanie, le Bahreïn et d'autres pays participent à ce projet. Et la semaine dernière, il a été convenu qu'Israël, la Jordanie, la Turquie et l'Iran feront un don de 5 millions de dollars d’ici à 2015 pour la construction d'un accélérateur d'électrons en Jordanie.

Avec l'accélération des électrons se produit un rayonnement qui peut être appliqué dans de divers domaines de la science. Aujourd'hui, il existe une soixantaine d’accélérateurs de ce type dans le monde, mais aucun d'entre eux n’est situé dans le Moyen-Orient.

Les commentaires sont fermés.