Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/03/2012

Douze pays de l'Union d'Amérique du Sud (notamment Brésil, Argentine) ne reconnaissent pas la légitimité de la présence militaire britannique dans les îles Malouines et réclament une solution pacifique à cette approche coloniale anachronique de Londres.

L’Amérique du Sud exige retirer les troupes britanniques des Malouines

 
18.03.2012, 11:20

© Flickr.com/Rita Willaert/cc-by-nc
     

Douze pays sud-américains ont publié une déclaration conjointe, selon laquelle ils ont refusé de reconnaître la légitime présence militaire britannique dans les îles Malouines (Falkland).

La déclaration a été rendue de l'Union des nations sud-américaines, qui comprend en particulier L’Argentine, le Brésil, le Paraguay, la Colombie. Les ministres des Affaires étrangères de l'Union ont également exigé une solution pacifique à ce qu'ils appelaient une approche coloniale anachronique par apport l'Amérique.

Les îles Malouines sont un point de transbordement important sur la voie de l'Atlantique au Pacifique, l'Argentine conteste le droit sur ces îles avec la Grande-Bretagne.

Les commentaires sont fermés.