Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/03/2012

En ces temps printaniers, les internautes d'israël et d'Iran se content fleurette pour le meilleur et pour le pire afin de marquer leur hostilité à une éventuelle guerre.

« Iraniens nous vous » : la campagne des Israéliens contre la guerre s’amplifie
27 mars 2012 - 19:18
                                                                                                                                                          
 

Le 27 mars 2012 (Nouvelle Solidarité) – Le week-end dernier, plus de 40 000 Israéliens avaient rejoint la campagne par internet initiés par quelques graphistes sur Facebook autour d’un slogan très simple : « Iraniens, nous n’allons jamais bombarder votre pays, nous vous . » Plusieurs de leurs concitoyens se mirent à poster des photographies d’eux-mêmes et de leurs enfants attachées au slogan coloré et, après une semaine, les Iraniens se mirent à « riposter » avec un barrage de messages similaires.

Le message iranien dit : « nous vous , peuple israélien, le peuple iranien n’aime pas la guerre avec quelque peuple que ce soit. » Les répliques iraniennes contiennent quelques fois une photo du monument illustrant les figures bibliques Esther et Mardochée, une photo du célèbre diplomate Abdol Hossein-Sardari, qui avait sauvé 2 000 Juifs iraniens des nazis lorsqu’il était à Paris en 1940, et une citation de Cyrus le Grand sur la liberté religieuse datant de 600 av. J.-C.

Un sondage effectué par le quotidien israélien Haaretz début mars montre que 58% des Israéliens sont opposés à une attaque unilatérale sur l’Iran, et que plus de 50% s’opposent à toute guerre contre l’Iran et préfèrent la diplomatie.

Une première manifestation le samedi 24 mars a rassemblé un millier de personnes à Tel Aviv, en relation avec la campagne internet, munies des centaines de panneaux utilisant le slogan iranien « nous vous aimons ». Des panneaux rouge-sang disaient : « Bibi, ne bombarde pas l’Iran » et d’autres en hébreux et en anglais disaient « Au diable l’AIPAC ! » (Le puissant comité d’action politique américano-israélien, fortement mobilisé aux Etats-Unis en faveur de frappes sur l’Iran.)

Les commentaires sont fermés.