Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/04/2012

L'étrange et politique grève de la faim en Astrakhan frise le ridicule, car il suffirait de saisir la justice si ces grévistes contestent les résultats électoraux. Aucun recours judiciaire. Qu'attendent-ils? Ca sent le téléguidage étranger à plein nez.

Astrakhan: Poutine juge la grève de la faim "étrange"

Oleg CheïneVladimir Poutine
15:06 11/04/2012
 
MOSCOU, 11 avril - RIA Novosti

Le premier ministre russe Vladimir Poutine a déclaré ne pas comprendre les raisons pour lesquelles le membre de Russie juste Oleg Cheïne a entamé une grève de la faim afin de protester contre les résultats de l'élection du maire d'Astrakhan (Volga).

"Mon opinion est que s'il y a des fraudes susceptibles de mettre en doute la crédibilité des résultats (du scrutin, ndlr), la cour de justice doit les annuler. Si la cour n'y voit pas de raison, il faudra accepter les résultats", a indiqué mercredi le premier ministre intervenant devant les députés de la Douma, chambre basse du parlement russe.

"A ce que je sache, votre collègue Cheïne a entamé une grève de la faim sans saisir la justice. A dire vrai, c'est étrange", a-t-il déclaré aux membres de la fraction parlementaire du parti Russie juste.

Suite à cette réponse, les députés de Russie juste ont quitté le siège de la Douma.

L'élection du maire d'Astrakhan (Volga, sud) a eu lieu le 4 mars dernier. Selon la commission électorale locale, l'élection a été remportée par le candidat du parti au pouvoir Russie unie Mikhaïl Stoliarov, qui a obtenu 60% des voix. Oleg Cheïne (Russie juste) est arrivé en deuxième position avec près de 30% des suffrages. Ses partisans ne reconnaissent pas les résultats de l'élection, évoquant des fraudes massives commises pendant le décompte des voix.

La grève de faim se poursuit depuis plus de trois semaines et risque de porter une grave atteinte à la santé des opposants. A présent, 22 personnes participent à l'action. Selon les grévistes, ils ont déjà perdu de 4 à 12 kilos chacun.

Les commentaires sont fermés.