Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/04/2012

Hollande, pour être considéré comme le paillasson de la politique française il n'en est pas moins guerrier que Sarkozy. Il cache bien son jeu. Rappelez-vous que lors de sa visite à Londres, il a rassuré la City sur la loi Tobin mais ce détail...

Syrie: s'il est élu, Hollande soutiendra une intervention militaire

12:13 20/04/2012
 
MOSCOU, 20 avril - RIA Novosti

Le candidat du PS à la présidentielle française, François Hollande, a déclaré vendredi sur les ondes d'Europe 1 que s'il était élu, il soutiendrait une opération militaire en Syrie sous mandat de l'Onu, rapporte la presse locale.

"Si elle se fait dans le cadre de l'Onu, nous participerons à cette intervention", a-t-il annoncé.

Le président sortant Nicolas Sarkozy a également exprimé en mars dernier son soutien à une intervention en Syrie décidée par les Nations unies. Pour qu'elle puisse avoir lieu, "il faut faire lever le veto russe et le veto chinois", a-t-il alors indiqué.

Le premier tour de la présidentielle française est prévu dimanche 22 avril. Dix candidats sont en lice. Selon les sondages, François Hollande et Nicolas Sarkozy sont les favoris de la course à l'Elysée.

Depuis la mi-mars 2011, la Syrie connaît un mouvement de contestation du régime en place. Selon les estimations des Nations unies, la répression de la révolte y aurait déjà fait plus de 9.000 morts. Damas indique que 2.000 policiers et soldats syriens ont été tués dans les affrontements contre des bandes armées financées de l'étranger.

Préoccupées par une possible réédition du "scénario libyen", la Russie et la Chine ont bloqué à deux reprises l'adoption d'une résolution du Conseil de sécurité de l'Onu condamnant la répression en Syrie.

Les commentaires sont fermés.