Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/05/2012

La dérive dangereuse de Hollande sur le prestige de la fonction présidentielle est révélatrice d'une situation de fait : le président ne serait qu'un fonctionnaire aux ordres de l'UE. La souveraineté de la France est morte. Cette mort est avouée.

Le président de la France refuse le luxe de l'Elysée 

 
8.05.2012, 22:42

Le président de la France refuse le luxe de l'Elysée

Photo: EPA
     

Le président élu de la France François Hollande ne voudrait pas déménager au Palais de l'Elysée après son entrée officielle en fonction le 15 mai. Il affirme se sentir plus à l'aise dans son appartement parisien.

Après le déjeuné dans un restaurant, situé pas loin de son appartement, le nouveau chef d’État français a parlé avec les voisins de son quartier et des journalistes. Il a répété qu'il essayera d'être « un président normal et ordinaire » - l'image sur laquelle il a insisté pendant sa campagne.

Les commentaires sont fermés.