Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/05/2012

Une dictature militaire est prévue en Grèce. Rocard s'en fait le chantre de l'internationalisme socialiste européen, bien avant les troubles liés aux récentes élections et les interrogations qui suivirent. La "Fédération Impériale" verra le jour.

«Il ne peut y avoir d'issue en Grèce qu'avec un pouvoir militaire» affirme Michel Rocard


Lundi 5 Mars 2012

Michel Rocard se lâche, dans une interview à Libération ((5/03), avec, en particulier, cette petite phrase sur un pouvoir militaire en Grèce... Pour l'ancien Premier ministre, les mesures d'austérité – « une décroissance forcée », dit-il – imposées à la Grèce posent la question démocratique dans ce pays : "comment fait-on dans ce contexte pour maintenir des élections ? Il n'est pas possible de gouverner ce peuple en lui disant qu'il va perdre 25% de son revenu dans les dix ans si on tient à payer toutes les dettes. Personne ne le dit, mais il ne peut y avoir d'issue en Grèce qu'"avec un pouvoir militaire. " Il ajoute : "Il devient de plus en plus indispensable d'annuler partout une bonne partie de la dette non payable. Mais attention, la grande bulle qui menace, elle est privée ! Une éventuelle crise de la dette souveraine européenne ne serait qu'un petit détonateur. Nous sommes dans l'imbécillité politique collective."

Les commentaires sont fermés.