Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/05/2012

Si les USA organisent la surveillance militaire dans les pays européens avec l'installation de l'ABM, les Russes ne restent pas les bras ballants non plus avec l'installation d'un 4ème radar de nouvelle génération à Irkoutsk (Sibérie).

Défense antimissile : le radar russe d'Irkoutsk opérationnel le 23 mai 

 
22.05.2012, 20:58

Défense antimissile : le radar russe d'Irkoutsk opérationnel le 23 mai

     

Un radar de nouvelle génération de type Voronej-M, destiné à avertir en cas d'attaques de missiles, sera opérationnel le 29 mai à Irkoutsk (Sibérie), a annoncé mardi à Moscou le porte-parole du ministère russe de la Défense Alexeï Zolotoukhine.

" Il s'agit du quatrième radar de nouvelle génération mis en service en Russie. Le radar utilisera les ondes métriques (d'où la lettre M dans son nom, ndlr.) et contrôlera les attaques de missiles venant de l'Est ", a indiqué le colonel Zolotoukhine devant les journalistes.

Il s'agit du quatrième radar préfabriqué Voronej mis en service en Russie, les trois autres stations de ce type étant déployées près de Saint-Pétersbourg, à Armavir (territoire de Krasnodar) et dans la région de Kaliningrad (enclavée entre la Lituanie et la Pologne). Le radar de Saint-Pétersbourg est de type Voronej-M et les deux autres s'appellent Voronej-DM et utilisent les ondes décimétriques.

Le terme "radar préfabriqué" signifie que l'usine produit le radar sous forme de modules préfabriqués (23 pièces d'équipements), ce qui permet un montage relativement rapide (de 12 à 16 mois) sur son site aménagé. Les radars soviétiques plus anciens se présentaient sous forme de grands bâtiments en béton où l'on installait des éléments radiotechniques (jusqu'à 4 000 unités d'équipements), ce qui demandait parfois plus de 5 ans pour la mise en service de la station.

Le ministère russe de la Défense envisage de remplacer d'ici 2020 tous les radars datant de l'époque soviétique par ces nouvelles stations. " D'autres radars préfabriqués pourraient être installés dans les villes de Petchora, de Barnaoul et d'Enisseïsk. La création d'un réseau de nouveaux radars permettra de contrôler en permanence tous les secteurs potentiellement dangereux depuis le sol russe ", a ajouté le colonel.

09:25 Publié dans Armement | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : www.ruvr.ru

Les commentaires sont fermés.