Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/05/2012

Pourquoi donc les essais réussis du nouveau missile balistique IARS devrait inquiéter l'OTAN (donc l'Europe) et encore plus les USA? Aurait-il réellement deux longueurs d'avance?

La Russie a un nouveau missile balistique intercontinental

24.05.2012, 17:56

La Russie a un nouveau missile balistique intercontinental

Photo: EPA
     

 

Le lancement d’essai du nouveau missile balistique intercontinental s’est bien passé en Russie. Selon les experts, à l’avenir, le nouveau système pourra sans problème surmonter le système de défense antimissile, que les États-Unis et l'OTAN comptent déployer en Europe avant 2020.

 

Le lancement d'essai du prototype du nouveau missile s’est produit le 23 mai au cosmodrome de Plessetsk (région d’Arkhangelsk). Les objectifs du lancement ont été atteints, l’unité de combat testée a bien atteint la cible au polygone militaire de Koura sur la presqu’île de Kamchatka, a rapporté le représentant officiel des Forces de missiles stratégiques.

Le lancement a été effectué depuis un lanceur mobile avec l’aide des unités des Forces de missiles stratégiques et des Forces spatiales de la Fédération de Russie. L’objectif principal de ce lancement était d'obtenir des données expérimentales, qui confirmeraient l'exactitude des données techniques, scientifiques et technologiques qui ont été utilisées lors de l’élaboration du missile. Il s’agit probablement des missiles balistiques intercontinentaux avec des ogives de manœuvre, précise Viktor Esine, vice-président de l’Académie des problèmes de la sécurité, de la défense et de l’ordre.

« Ces unités militaires sont capables de modifier la trajectoire en hauteur, mais aussi effectuer une déviation latérale. Par conséquent, il est difficile de prévoir le point de rencontre avec elles du missile antibalistique, qui sera dirigé contre cette ogive. Sa trajectoire devient donc imprévisible pour les systèmes antimissiles. Et la capacité de la défense antimissile d’intercepter ce type d’ogives se réduit fortement ».

Pour surmonter le système de défense antimissile, on peut augmenter la vitesse et le nombre d’ogives. Par exemple, les missiles, équipés de dix ogives et non pas d’une, ont plus de chances de surmonter le système de défense antimissile. C’est la raison pour laquelle les missiles balistiques intercontinentaux à plusieurs ogives sont développés. Ils sont équipés du système qui permet de surmonter les dispositifs de défense antimissile, incluant des leurres lourds et légers. Cela rend plus difficile la possibilité de déterminer la vraie ogive, et permet de réduire l’efficacité des dispositifs de défense antimissile. Pour intercepter les ogives, le système antimissile est obligé de lancer non pas un missile antibalistique, mais 5 à 10 missiles de cette catégorie. Cette direction de recherche du complexe militaro-industriel, qui vise à trouver des moyens de percer les systèmes existants et potentiels de défense antimissile de l'ennemi, existe depuis longtemps en Russie, explique l'analyste militaire du quotidien Komsomolskaïa Pravda Viktor Baranets.

« Ce n’est un secret pour personne que nous possédons des ogives de manœuvre hypersoniques. Aujourd'hui, les spécialistes parlent de l’augmentation de leurs capacités compte tenu des nouveaux dispositifs de défense antimissile que les États-Unis et l'OTAN comptent déployer en Europe d’ici à 2020. Le lancement actuel du missile est déjà une véritable préparation pour une réponse adéquate aux projets élaborés par les Etats-Unis et l'OTAN ».

Selon les experts, le nouveau prototype regroupe le know-how qui est utilisé dans la technologie des missiles « Topol-M », « Yars » et « Boulava ». Le principal avantage du nouveau système, c’est qu'il intègre le savoir-faire et les technologies de pointe à la fois pour le décollage, le calcul de la trajectoire, la manœuvre en soi, mais aussi la manière de viser la cible.

11:10 Publié dans Armement | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : www.ruvr.ru

Les commentaires sont fermés.