14/05/2011

Hommage, de son vivant, au plus digne représentant de la chanson française qui ait su éviter les pièges médiatiques en imposant sa dignité.

Le square Charles Aznavour inauguré à Valence
en présence d’une foule très nombreuse...et Charles Aznavour en personne !

 

 

 

En ce vendredi 13 mai ensoleillé, ils étaient près d’un millier à se presser face au Centre du Patrimoine arménien de Valence. Une foule venue voir Charles Aznavour inaugurer en personne le « Square Charles Aznavour », une place qui portera désormais le nom du chanteur français d’origine arménienne au cœur même du quartier arménien de la ville qui compte près de 10% de citoyens d’origine arménienne.

Charles Aznavour était accompagné de son ami Chico des gypsies, de l’acteur Jacky Nercessian, de l’Ambassadeur d’Arménie Vicken Tchitétchian. Charles Aznavour était également entouré de nombreux journalistes, photographes de presse et équipes de télévision -dont la chaîne arménienne Armenia TV-. En compagnie d’Alain Maurice, Maire de Valence (PS) et nombre d’élus et de personnalités -dont les sénateurs de la Drôme- Charles Aznavour visitait tout d’abord le Centre du Patrimoine arménien de Valence. Devant les photographies, objets et documents souvent poignants, retraçant l’histoire de l’immigration arménienne en France, Charles Aznavour lançait « ce que les Arméniens ont souffert est encore plus terrible que ce que j’imaginais ! ». Charles Aznavour s’attardait parfois sur un document à l’exemple d’une liste de noms arméniens sur lequel était inscrit « Aznavourian ». Interrogé par la presse sur le rejet par le Sénat du vote de la Loi de pénalisation du génocide arménien, Charles Aznavour dit son « incompréhension » tout en affirmant son espoir de voir le texte représenté dans les prochains mois.

Puis traversant une foule dense qui l’applaudit à la sortie du Centre du Patrimoine arménien, Charles Aznavour est invité à la tribune. Alain Maurice, dans un discours précis, retraça le parcours de Charles Aznavour dans la chanson française et internationale. A. Maurice insista également sur l’homme qui avait su donner de l’espoir à l’Arménie avec ses actions en faveur du pays meurtri par le séisme. Il rappela également la très grande popularité de Charles Aznavour tant en Arménie qu’en diaspora. Charles Aznavour prit à son tour la parole pour dire son bonheur de « se trouver à Valence, une ville que je connais bien et où j’ai de nombreux amis ». Charles Aznavour se dit également « heureux de voir de mon vivant un square à mon nom ». Prenant également la parole, Jacky Nercessian dit « lorsque je suis à l’étranger, pour dire du pays où je suis originaire, je dis simplement Aznavour et tout le monde comprend ! ». Enfin l’Ambassadeur d’Arménie, Vicken Tchitétchian insistait sur « le grand Monsieur » qu’était aux yeux de millions d’admirateurs, le grand Charles Aznavour. Puis Charles Aznavour dévoila la plaque portant l’inscription « Square Charles Aznavour, auteur, compositeur, interprète » sous les applaudissements de la foule.

Valence venait de vivre un instant d’éternité et de bonheur retrouvé autour de celui qui est l’Ambassadeur de la chanson française dans le monde...et l’Arménien le plus célèbre de la planète !

Texte et reportage-photo Krikor Amirzayan

(JPEG)